Croissance du nombre d'étudiants – tests salivaires à l'étude

js, ats

17.9.2021 - 10:52

L'Université de Neuchâtel (UniNE) étudie la possibilité de mettre en place des tests salivaires gratuits dès le 1er octobre. L'établissement enregistre une croissance de 3% du nombre de ses admissions, soit l'arrivée de 1889 étudiants.

Kilian Stoffel, recteur de l'Université de Neuchâtel, a expliqué que les cours seront aussi diffusés en streaming pour les personnes qui ne pourront pas venir sur place (archives).
ATS

js, ats

17.9.2021 - 10:52

«On a fait une étude-pilote de pooling de tests salivaires avec le personnel. On va en faire un bilan et on attend aussi les décisions du Conseil fédéral par rapport à la gratuité ou non des tests», a déclaré vendredi Kilian Stoffel, recteur de l'Université. Les étudiants vaudois et genevois pourront bénéficier de tests salivaires gratuits jusqu'au 31 octobre.

Les tests salivaires seraient un «certificat interne» pour étudier mais ne feront pas office de certificat Covid. Ils seraient effectués au sein de l'Université. «Il faudra voir si les autorités cantonales de la santé sont d'accord et si les laboratoires du canton ont la capacité de faire des tests importants», a ajouté le recteur.

Port du masque

Malgré le certificat Covid, l'UniNE va recommander le port du masque dans les salles de cours. L'établissement a prévu une vaccination mobile à destination des étudiants et du personnel, qui commence mercredi prochain.

Les enseignements seront enregistrés et diffusés en streaming pour les personnes qui ne pourraient pas venir, en raison notamment d'absence de certificat Covid, a expliqué Kilian Stoffel. Quelques cours qui nécessitent une infrastructure sur site seront accessibles sans certificat, mais dans un format limitant la capacité de la salle.

Mardi prochain, 1889 étudiants (+3%) vont faire leur rentrée à l'UniNE, dont 888 vont commencer un bachelor, soit un recul de 33 personnes par rapport à 2020. «L'an dernier, il y avait eu une forte hausse, en raison de la pandémie et de la fermeture des frontières, qui limitait notamment la possibilité de séjours linguistiques ou de voyages», a expliqué Kilian Stoffel.

Forte hausse en master

Lors de la rentrée, le nombre d'étudiants en master seront 911, soit 74 personnes supplémentaires. Vu la hausse du nombre d'élèves étrangers, tous les cours obligatoires du master en «international business» seront donnés en anglais. L'Université enregistre aussi 90 inscrits (+14) pour un autre cursus. Au total, l'établissement recense environ 4500 étudiants.

Avec la réforme du bachelor en lettres et sciences humaines, le chantier de l'harmonisation des conditions d'études entre les quatre facultés est terminé, a déclaré le recteur. «Ce projet permet de nouvelles possibilités de formations toujours plus interdisciplinaires», a-t-il ajouté.

Sept femmes et trois hommes ont été engagés, comme professeur, en 2021 et viennent renouveler les effectifs de l'Université. L'établissement en compte au total 123.

js, ats