Publireportage

Voici pourquoi nous avons besoin d’une identité électronique

Ce contenu est une contribution sponsorisée, présenté par digitalswitzerland

12.1.2021

Shutterstock

Il s'agit ci-dessous d'une publicité politique.

Votation du 7 mars

Une seule identité sécurisée et vérifiée par le gouvernement pour toutes les transactions sur Internet au lieu de douzaines de noms d’utilisateur et de mots de passe? L’e-ID apporte cette solution à la Suisse.

Jamais l’urgence des solutions numériques n’a été aussi évidente qu’en cette année de Covid: le confinement a contraint près de 50% des employés à travailler depuis leur maison – les services en ligne ont permis de faire les courses, de travailler et de communiquer. La numérisation a fait un pas de géant. Seul un élément reste inchangé: toute personne en ligne a besoin de douzaines de noms d’utilisateur, de mots de passe et de logins. La sécurité des données n’est pas toujours garantie, les solutions actuelles pour l’identification des personnes ne sont guère réglementées, et certaines choses ne peuvent tout simplement pas encore être faites numériquement parce qu’une signature ou un document officiel est nécessaire. Dans le meilleur des cas, il faut imprimer, remplir puis scanner le document avant de l’envoyer pour parvenir au but. L’identité électronique résout tous ces problèmes.

Pourquoi une e-ID?

L’identité électronique (e-ID) est une identité numérique vérifiée par l’Etat. Elle garantit un accès sécurisé aux autorités, aux banques, aux magasins et même aux affaires politiques. La signature de contrats est également possible avec l’e-ID. Le préposé fédéral à la protection des données, Adrian Lobsiger, a déclaré: «Chaque banque, chaque entreprise, chaque administration qui a besoin d’un login fiable doit aujourd’hui avoir recours à sa propre solution. L’e-ID, en revanche, apporte une normalisation juridique à la sécurité technique et à la protection des données.»

Comment fonctionne l’e-ID?

La loi élaborée par le Conseil fédéral et le Parlement crée des règles et une sécurité juridique pour l’identité électronique. L’e-ID est facultative. Il ne s’agit pas d’un passeport numérique, son seul objectif est l’identification électronique sécurisée sur Internet. L’e-ID peut être utilisée, par exemple, pour vérifier l’âge ou pour conclure des contrats. Il est toujours demandé à l’avance aux titulaires d’e-ID si leurs données peuvent être divulguées pour l’objectif prévu. Toute personne qui utilise l’e-ID a toujours le contrôle total de ses propres données.

Qui délivre l’e-ID?

La Confédération est responsable de la confirmation officielle de l’identité. Elle seule peut le faire. La Confédération contrôle et surveille les fournisseurs. L’e-ID est délivrée par des organisations privées suisses, des cantons ou des communes. Cela garantit la flexibilité nécessaire dans l’application.

Votation sur la loi e-ID

La loi sur l’identité électronique reconnue et vérifiée par l’Etat crée la base d’une identification uniforme et sûre dans l’espace numérique. Le Conseil fédéral, le Parlement, les cantons, les communes et le Préposé fédéral à la protection des données soutiennent la loi sur l’e-ID. Un référendum a été lancé contre cette loi. La votation populaire aura lieu le 7 mars 2021.

Plus d’informations sur l’e-ID

Quels sont les avantages de l’e-ID?

Il s’agit d’une solution exclusivement suisse, qui élimine les services d’identification des entreprises technologiques étrangères: l’identité électronique vérifiée et sécurisée remplace les mots de passe et les logins. Elle peut être utilisée pour effectuer des tâches officielles, conclure des contrats et procéder à des contrôles d’âge sans avoir à faire de longs détours tels que l’impression, la copie et la numérisation. En outre, la protection des données est réglementée: toutes les données doivent être conservées en Suisse conformément au droit suisse. Les propriétaires d’e-ID déterminent qui est autorisé à consulter quelles données. L’e-ID apporte plus de contrôle et de transparence, et offre une protection contre l’usurpation d’identité.

La protection des données

Pour l’e-ID, les règles de protection des données sont plus strictes que d’habitude. Les données ne peuvent pas être utilisées à d’autres fins. Les fournisseurs d’e-ID ne sont pas autorisés à transmettre les données à des tiers. Les personnes qui utilisent l’e-ID ont accès en ligne à leurs données et déterminent elles-mêmes qui peut les consulter. En outre, toutes les données doivent être conservées en Suisse.

Quels sont les avantages de l’e-ID?

La loi sur l’e-ID est importante pour la numérisation et pour la place économique. D’autres pays ont des années d’avance sur nous, déclare Nicolas Bürer de digitalswitzerland. L’e-ID apporte également des avantages pour l’e-gouvernement et l’exercice des droits politiques, ajoute M. Bürer. La crise du Covid nous l’a montré: la numérisation est extrêmement importante, et la vitesse compte autant que la fiabilité.

Les critiques

Bien que le contrôle et la vérification de l’identité relèvent de la souveraineté du gouvernement fédéral, des organisations ont lancé un référendum. Elles ne veulent pas que des entreprises privées délivrent l’e-ID, mais exigent une solution entièrement gouvernementale. Du point de vue du Conseil fédéral et du Parlement, ce serait la pire solution, car les coûts et l’exploitation seraient à la charge de l’Etat. En outre, les accords internationaux de l’OMC exigent un appel d’offres public. Ainsi, une société étrangère pourrait se voir attribuer le contrat. Avec l’adoption de la loi, toutes les données restent entre les mains de la Suisse. Pour la Confédération, la coopération avec les partenaires privés, les cantons et les communes est la meilleure solution et la plus durable. La répartition des tâches assure la flexibilité nécessaire aux changements et aux développements technologiques et permet une large utilisation.

Vidéo explicative de DFJP

Il s'agit de contenu sponsorisé.«En coopération avec…»  signifie que le contenu a été produit pour un client et payé par celui-ci.

Retour à la page d'accueil