10.01.2018 - 08:30, mise à jour : 12.01.2018 - 08:30, Cover Media

Une seule cigarette peut-elle mener à une addiction quotidienne?

Une seule cigarette peut mener à une addiction quotidienne

Une seule cigarette peut mener à une addiction quotidienne
Photo: Cover Media

 

7 Evaluations


Au moins trois personnes sur cinq qui essayent la cigarette deviennent fumeurs. C'est ce qu'a révélé une nouvelle étude, publiée dans le Nicotine and Tobacco Research, visant à confirmer l'importance de la prévention.

Appli Bluewin: désormais avec email

Email et news: tout l'univers Bluewin quand vous êtes en route

Des chercheur de la Queen Mary University of London ont analysé les données de 215.000 personnes interrogées au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande. 60,3 pour cent des participants ont essayé la cigarette, et parmi eux, près de 68,9 pour cent ont pris une habitude de consommation quotidienne.

« C’est la première fois qu’est documentée, avec un tel ensemble de données, l’addiction considérable que la cigarette peut avoir après une seule expérience, a déclaré le chercheur principal, le professeur Peter Hajek. Dans le développement de tout comportement addictif, le passage de l’expérimentation à la pratique quotidienne est une point important, car il implique qu’une activité récréative se transforme en un besoin compulsif. Nous avons découvert que le taux de conversion de "fumeur pour la première fois" à "fumeur quotidien" est étonnamment élevé, ce qui aide à confirmer l’importance de prévenir l’expérimentation de la cigarette en premier lieu. »

Compte tenu du fort taux de conversion découvert dans tous les questionnaires existants, les chercheurs suggèrent qu'une partie au moins de la réduction de la consommation de tabac, observée ces 20 dernières années, est liée à la réduction de l'expérimentation de la cigarette chez les adolescents. Les chercheurs ont ajouté qu’il existe une réduction spectaculaire au Royaume-Uni actuellement, avec une récente étude qui montre que seuls 19 pour cent des adolescents âgées entre 11 et 15 ans ont déjà essayé la cigarette.

Par ailleurs, le professeur Hajek affirme que ces découvertes indiquent aussi que les personnes ayant essayé la e-cigarette n’ont pas tendance à devenir accros. « Des inquiétudes ont été exprimées sur le fait que les e-cigarettes soient aussi addictives que les cigarettes conventionnelles, mais ce n’est pas le cas. Il est frappant de constater que très peu de non-fumeurs qui ont essayé la e-cigarette sont devenus des fumeurs quotidiens. La présence de nicotine n’est clairement pas la cause de tout », a-t-il partagé.

L’intégralité de l’étude a été publiée dans le journal Nicotine and Tobacco Research.

Le supplice des toux sèches: comment les soigner et les apaiser?

  • 506145294
  • 505605300
  • 507375798
  • 172688621
Publicité
Please enable JavaScript for better browser functionality