11.01.2018 - 14:03, tsch

Fin d'une longue relation: la reine se sépare de sa créatrice de dessous

 

10 Evaluations


Elle a été le fournisseur officiel de dessous de la reine pendant 57 ans, mais la maison Rigby & Peller a désormais perdu ce privilège: Élizabeth II est en colère contre son ancienne marque de lingerie de confiance.

Appli Bluewin: désormais avec email

Email et news: tout l'univers Bluewin quand vous êtes en route

Depuis 1960, les armoiries de la famille royale ornent la façade de la boutique Rigby & Peller, à Kensington – mais plus pour longtemps: d'après le «Daily Mail», la marque de lingerie a perdu son statut de fournisseur officiel de la reine. Motif? Un livre de révélations publié par l'ancienne responsable de la firme.

Dans son autobiographie «Storm in a D-Cup», publiée en 2016, June Kenton revient sans tabou sur les essayages de sa cliente la plus célèbre. Une monarque à moitié nue, entourée de corgis – une image d'elle que la reine (91 ans) ne souhaite pas donner à ses sujets. 

Photo de l´article

La maison Rigby & Peller était un des fournisseurs officiels de la famille royale depuis 1960. Les armoiries de la maison royale britannique vont désormais devoir être retirées de leur façade.
Photo: Getty Images

L'ancienne commerçante de 82 ans a également révélé des détails intimes sur d'autres membres de la famille royale. Ainsi, la princesse Diana (†36 ans) n'aurait pas commandé que des maillots de bain chez elle, mais aurait également emporté des posters de mannequins en lingerie – pour ses fils William (35 ans) et Harry (33 ans), qui fréquentaient encore le collège d'Eton à l'époque. Quant à la reine mère (†101 ans), qui avait autrefois accordé le titre de fournisseur de la cour à l'entreprise, elle s'était confiée à l'experte en lingerie sur la façon dont elle gérait les tentatives d'ingérence vestimentaire de sa fille cadette Margaret (†71 ans). «Devrais-je lui dire la vérité?», peut-on lire dans le livre de June Kenton, qui reprend les propos de la reine mère, décédée en 2002. «Je fais comme si je l'écoutais, mais une fois qu'elle est partie, je commande ce qui me chante.»

Photo de l´article

June Kenton (à droite) n'aurait pas dû en dévoiler autant sur la reine et sa famille…
Photo: Getty Images

Un abus de confiance que la reine Élizabeth II a dû mal à digérer: mardi, Russell Tanguay, qui est chargé de désigner les fournisseurs de la cour, a confirmé que cette entreprise de tradition devrait désormais retirer les armoiries royales de sa façade et de l'ensemble de ses supports publicitaires. Pourquoi? Le palais de Buckingham ne s'est pas exprimé officiellement sur le sujet. Cette situation refroidira-t-elle les autres clients de la marque, comme Lady Gaga, Kim Kardashian ou encore Scarlett Johansson? Depuis l'annonce de la nouvelle, June Kenton s'est en tout cas faite étonnamment discrète.

90 ans de hauts et de bas: les crises traversées par la reine Elizabeth

  • 90 Jahre voller Skandale – Die Queen und ihre grössten Krisen
  • 96d/12/coel/3691/26
  • GROSSBRITANNIEN WINDSOR
  • SCHWEIZ FERGIE PRINZ ANDREW

Royal-flash

  • Jacques et Gabriella
  • Famille royale Monaco
  • Princes Monaco
  • Albert

D'autres articles

Publicité
Please enable JavaScript for better browser functionality