Un lourd secret

Bernard Kouchner réagit aux accusations d'inceste 

Covermedia

5.1.2021 - 15:04

Bernard Kouchner

Bernard Kouchner a réagi vivement aux accusations d'inceste de sa fille Camille, à l'encontre d'Olivier Duhamel, son beau-père. L'ancien ministre a salué le courage de son enfant.

C'est par le biais de son avocate que Bernard Kouchner a réagi aux accusations de sa fille Camille à l'encontre d'Olivier Duhamel, son beau-père. La juriste affirme en effet dans son livre La Familia Grande, à paraître le 7 janvier prochain (éd. Seuil), que le politologue a abusé de son frère, qu'elle nomme « Viktor » dans l'ouvrage, alors qu'il avait 14 ans. Un inceste caché pendant de longues années, dont elle choisit de se délivrer aujourd'hui.

« Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé. J'admire le courage de ma fille Camille », a déclaré Bernard Kouchner par l'intermédiaire de son avocate Marilyne Lugosi.

Camille et « Viktor » Kouchner, jumeaux, sont, avec leur aîné Julien, les premiers enfants de Bernard Kouchner avec l'écrivaine Evelyne Pisier, qui, après leur divorce, s'est remariée avec Olivier Duhamel à la fin des années 90.

Cette révélation a également été saluée par Alexandre Kouchner, demi-frère de Camille, né de la relation du cofondateur de Médecins Sans Frontières avec Christine Ockrent. « J'aime mes frères et ma sœur. Je salue leur courage et soutiens leur choix de briser le silence. Il faut toujours écouter, entendre et protéger celles et ceux qui ont souffert et souffrent. Pour tout le reste, je vous renvoie au livre. Que tous les bourreaux tremblent », a-t-il posté sur Twitter.

Olivier Duhamel, contacté par L'Obs, garde pour l'instant le silence. « Je ne réagis pas et je n'ai rien à dire, a-t-elle rétorqué. Non, je n'ai rien à dire sur ce qui, de toute façon, sera, je ne sais pas, n'importe quoi, déformé ou quoi. Merci », a-t-il déclaré, après avoir démissionné de ses postes de président de la Fondation nationale des Sciences politiques (FNSP) et de président du conseil d'administration du Siècle.

Retour à la page d'accueil

Covermedia