Les trois meilleures séries US à voir en ce moment à la TV!

Elvire Küenzi

27.9.2021

L’automne a définitivement pris ses quartiers en Suisse. À nous les chocolats chauds, les plaids confortables et les moments de détente devant nos postes de télé ! On vous a sélectionné trois séries qui valent le coup d’œil. C’est parti !

Pas toujours besoin d'avoir des plateformes de streaming pour se faire plaisir ! Voilà notre sélection de trois séries US à ne pas manquer et qui passent sur nos chaînes préférées : « This Is Us », « Good Doctor » et « Monk ».
NBC

Elvire Küenzi

27.9.2021

« This Is Us » sur RTS1 à 15h20 du lundi au vendredi

Si vous n’avez pas encore succombé au charme de la famille Pearson, c’est le moment de vous y mettre. J’ai rarement vu une série aussi touchante et aussi humaine (je vous l’ai déjà dit mais je vais le répéter une dernière fois : chaque épisode me fait pleurer). Kate, Kevin et Randall sont frères et sœur. Ils ont chacun leurs démons, chacun leurs problèmes mais ils avancent en se soutenant les uns les autres pour le meilleur et pour le pire. L’ambiance, la musique, les protagonistes font de « This Is Us » un vrai petit chef-d’œuvre dans lequel chacun pourra se reconnaître et se retrouver. À découvrir de toute urgence !

« Good Doctor » sur TF1 à 21h05 le mercredi

Ici aussi, on a affaire à une série extrêmement touchante. L’univers de l’hôpital a été maintes et maintes fois exploité à la télévision et on a adore ça depuis qu’on est tombé devant « Urgences » (je sais, cela ne nous rajeunit pas !). Mais, on avait l’impression que tout avait été vu et revu des centaines de fois… puis « Good Doctor » est arrivé avec, à sa tête, Shaun Murphy, un jeune docteur savant et surtout autiste. La performance de l’acteur Freddie Highmore est stupéfiante et vaut à elle seule le coup d’œil.

Créée par David Shore, à qui l’on doit déjà « Dr House », cette fiction conjugue émotions, drame et une vision intéressante de l’autisme avec un dosage proche de la perfection.

« Monk » sur TMC à 13h55 du lundi au vendredi

Notre petit péché mignon consiste à se poser toute l’après-midi devant les aventures de Monk, notre détective aux multiples tocs. La série n’est pas nouvelle mais qu’est-ce qu’on l’aime ! On ne se lasse pas d’assister aux enquêtes de cet handicapé de la vie qui a besoin de son assistante et de ses lingettes à tout moment. Je crois qu’Adrien Monk demeure l’un de mes personnages de fiction favoris. Son talent d’enquêteur, son histoire personnelle, ses problèmes mentaux le rendent incroyablement touchant et drôle. Un mélange détonnant qui donne une saveur toute particulière à cette série qui date de 2002 et qui compte huit saisons. À voir et à revoir sans modération.

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).