Nos 3 conseils séries LGBT+ à voir sur blue Cinéplay

#d'Elvire Küenzi

4.6.2021

A l’occasion du mois des fiertés, nous vous proposons de découvrir quelques séries qui prônent la célébration des diversités. Rendez-vous sur blue Cinéplay pour visionner nos trois coups de cœur.

En l'honneur du mois des fiertés, nous avons sélectionné les meilleures séries LGBT+ à voir sur blue Cinéplay ! Au programme ? « Euphoria », « It’s A Sin » et « Six Feet Under ».
It's A Sin - © 2019 Red Production Company and all3media international 

#d'Elvire Küenzi

4.6.2021

« Euphoria »

Sam Levinson, scénariste et réalisateur, n’en est pas à son coup d’essai pour nous parler de la jeunesse américaine. Déjà dans « Assassination Nation » en 2018, il dressait le portrait des troubles et questionnements adolescents via une bande de lycéens.

Il remet le couvert avec « Euphoria », une série trash aux scènes explicites et à la réputation sulfureuse. Néanmoins, celle-ci a le mérite de mettre en lumière des sujets de société telle que la drogue, l’influence du porno sur la sexualité, le viol, le suicide ou encore la drogue.

Le personnage de Rue, la narratrice interprétée par la brillante Zendaya, se fait la porte-parole de cette génération troublée en quête de sens.

Les huit épisodes de la saison 1 questionnent notre identité et notre manière de nous construire avec brio et sans pincette, le tout dans un esthétisme recherché.

A voir pour celles et ceux qui n’ont pas peur du langage parfois vulgaire et des images brutes de décoffrage.

« Euphoria » > Lien direct sur blue Cinéplay

« It’s A Sin »

Nous sommes dans les années 1980 à Londres et suivons ici le parcours de trois jeunes homosexuels alors que communauté gay s’apprête à faire face aux ravages du sida. Ritchie, Roscoe et Colin sont venus dans la grande ville pour vivre au grand jour leur sexualité, chacun avec leurs rêves et leurs espoirs de pouvoir enfin assumer qui ils sont.

Les trois colocataires profitent des fêtes et du sexe, doutant de la menace qui commence à planer autour d’eux.

Le réalisateur Russel T Davies, à qui l’on doit notamment « Queer as Folk », l’une des premières séries axées sur la communauté LGBTQI+ en 1999, nous immerge dans leur insouciance et leur bonheur pour mieux amener, avec finesse et sans moralisation, le drame qui ne tardera pas à les frapper.

Cette mini-série en cinq épisodes a connu un succès phénoménal sur Channel 4 lors de sa diffusion.

« It’s A Sin » > Lien direct sur blue Cinéplay 

« Six Feet Under »

Cette série devenue un classique nous plonge dans le quotidien des Fisher et de leur entreprise de pompes funèbres. Le contexte drôle et original sert parfaitement les personnages haut en couleurs créée par Allan Ball.

A la mort du fondateur, les deux fils Nathaniel Jr. et David reprennent les affaires familiales. Les raisons de regarder les cinq saisons du show sont nombreuses.

Tout d’abord, les personnages des deux frères valent le détour. Ils se retrouvent à la tête de la société contre leur volonté et si le premier est plutôt extraverti, le second est un homosexuel discret et introverti qui révèle toute la complexité de son caractère grâce à l’interprétation de Michael C. Hall.

Ensuite, « Six Feet Under » propose une vraie réflexion sur le deuil, la disparition et la mort tout en dressant le portrait d’une famille touchante aux relations conflictuelles.

L’ironie et l’humour se côtoient dans un subtil mélange au fil des épisodes et le téléspectateur ne pourra qu’être séduit par cette grande fresque à l’humanité touchante.

« Six Feet Under » > Lien direct sur blue Cinéplay 

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).