Coeurs suisses à prendre!

Nos trois raisons de craquer pour «L’amour est dans le pré»

Elvire Küenzi

13.9.2021

Depuis le lundi 30 août, «L’amour est dans le pré» a fait sa rentrée sur M6 pour sa 16ème saison. Comme beaucoup de téléspectateurs, nous sommes impatients de découvrir les aventures des agriculteurs sélectionnés. Leur but ? Trouver l’amour.

 Lundi dernier, « L’amour est dans le pré » sur M6 a dominé les audiences en France. L'émission de Karine Le Marchand et a réuni 3,8 millions de téléspectateurs, soit 18,8 % de part d’audience.
Lundi dernier, « L’amour est dans le pré » sur M6 a dominé les audiences en France. L'émission de Karine Le Marchand et a réuni 3,8 millions de téléspectateurs, soit 18,8 % de part d’audience.
M6

Elvire Küenzi

13.9.2021

L’émission « L’amour est dans le pré » connaît, année après année, un succès fulgurant. Nous aussi, nous sommes devenus accros à cette émission qui suit des agriculteurs esseulés dans leur quête sentimentale. Cette année promet encore de nous apporter son lot de surprises et de larmichettes d’émotion, d’autant plus que deux Suisses font partie de l’aventure !

Pour Paulette

Ah moi, je l’aime déjà. Avec un aussi joli prénom et son sourire jovial, notre Paulette nationale (c’est officiellement ma nouvelle héroïne) risque bien de faire tourner plus d’une tête ! Vivant en Valais, l’agricultrice végétarienne élève une vingtaine d’ânes dans le but de fabriquer et de vendre des savons au lait d’ânesse. Son histoire fleure bon le succès, on vous le dit ! Après un passé amoureux compliqué (elle a été mariée à un homme violent et a eu deux enfants nés de cette union), Paulette rêve à nouveau de rencontrer l’amour. Dans son portrait, elle confie avec bonne humeur qu’elle a « très envie de tomber amoureuse avec un homme de son âge, entre 60 et 65 ans, ouvert, curieux, sensible à l’écologie, avec du savoir-vivre, joyeux, qui aime les animaux et la montagne ».

Pour Jean-Daniel

Son franc-parler et son caractère bien trempé font de lui l’un des participants les plus hauts en couleurs de cette saison ! Les Français risquent d’avoir un peu de mal à décrypter ses paroles (et ses prétendantes aussi) et cela promet d’intenses moments de rire. À 53 ans, l’homme qui vit à La Neuveville dans le Jura bernois a plusieurs casquettes : éleveur de vaches d’Hérens pour la reproduction, il est également vigneron et produit de grands crus pour des restaurants prestigieux. On a hâte de le voir partager des verres avec ses futures conquêtes !

D’ailleurs, dans les premiers épisodes, on a pu apercevoir pas mal de bouteilles vides dans sa cuisine (attention, vous savez ce qu’on dit : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !). Sur les réseaux sociaux, les téléspectateurs n’ont pas tardé à épingler son petit côté bavard. Après tout, l’homme est un passionné et il n’a pas joué un double jeu avec ses prétendantes, montrant sa personnalité dans tout ce qu’elle a de plus entière !

Pour retrouver un peu de chez nous !

On ne va pas faire les chauvins (enfin, pas trop) mais ça nous fait plaisir de voir des paysages suisses sur l’une des plus grandes chaînes françaises. Tout comme ça nous fait plaisir d’entendre des accents et des expressions bien de chez nous. Un vrai bonheur !

Pour regarder « L’amour est dans le pré » et recevoir votre dose d’amour hebdomadaire, rendez-vous sur M6 tous les lundis soir à 21h05.

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).