«The Resident»: que vaut la nouvelle série médicale sur TF1?

D'Elvire Küenzi

23.4.2020

La série «The Resident», créée par Amy Holden Jones, Hayley Schore et Roshan Sethi est diffusée depuis 2018 sur la FOX. Elle a déjà trois saisons au compteur.
Facebook

Les séries sur les médecins n’ont pas fini de faire marcher l’industrie du petit écran. La preuve? TF1 diffuse tous les mercredis soirs «The Resident», une toute nouvelle fiction qui devrait ravir les fans du genre.

Si comme moi, vous pleurez parce que vous ne pouvez plus voir «Grey’s Anatomy» et que les salles d’opération vous manquent, je vous propose un nouvel antidote fraîchement arrivé sur nos écrans: «The Resident». La nouvelle série médicale débarque sur TF1 et on a regardé les premiers épisodes pour vous donner notre avis.

Pour tout vous avouer, j’ai eu envie de me plonger dedans juste après avoir visionné le lancement et ceci pour une raison spécifique: Matt Czuchry. Malgré son nom de famille qui est tout simplement impossible à écrire sans faute dès le premier essai, c’est un acteur que j’adore depuis que je l’ai vu dans «The Good Wife».

Ici, il prête ses traits au Dr Conrad Hawkins, un personnage doué, hautain, brillant et qui fait souvent fi des protocoles et des règles de l’hôpital. Un peu à la Dr House, quoi (en plus jeune et en plus sexy). Il est amoureux de la belle infirmière interprétée par Emily VanCamp de la série «Revenge», son ex qu’il tente de reconquérir, et il s’occupe du nouveau résident de première année Dr Devon Pravesh. Celui-ci est joué par Manish Daya, lui aussi plutôt très mignon à regarder. J’ai été agréablement surprise par son interprétation qui rend ce jeune docteur touchant dans ses déboires et dans sa volonté de bien faire.

Voir cette publication sur Instagram

blood, guts and halloween ☠️ #TheResident 🎃

Une publication partagée par Manish Dayal (@manishdayal) le

Même si j’ai trouvé que les personnages étaient présentés de manière un peu caricatural et très peu nuancé au début (on a le «méchant vieux» mais chirurgien reconnu, le rebelle plus gentil qu’il en a l’air, le bleu encore tout frais et naïf), je me suis vite prise d’affection pour cette équipe. Et avec mon côté Bisounours, j’ai un faible pour le personnage de l’infirmière. J’ai été conquise par sa lucidité sur le milieu hospitalier et son empathie.

Le duo Devon-Conrad fonctionne bien même si on en a un vite marre de voir le jeune médecin se faire chambrer par le rebelle qui est un faux méchant. Heureusement, ce ressort se calme et s’atténue au fur et à mesure des épisodes.

Le plus de la série? Le côté cynique, réaliste, très virulent et critique sur le système de santé américain, montré comme l’un des pires business du monde. Un patient, c’est de l’argent et certains en rapportent plus que d’autres...

«The Resident» est notre nouveau rendez-vous du mercredi soir. A voir à 21h05 sur TF1.  Avec Swisscom TV Air, vous profitez gratuitement de Swisscom TV sur votre ordinateur, votre tablette et votre Smartphone. Ainsi, vous pouvez regarder Swisscom TV, vos enregistrements inclus, où que vous soyez.

Les mensonges des séries policières!

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).
Retour à la page d'accueil