La star de «Grease»

«Je vais gagner ce combat»: Olivia Newton-John fête ses 70 ans

dpa

26.9.2018

Il y a 40 ans, Olivia Newton-John en a séduit plus d'un dans la comédie musicale «Grease». La chanteuse et actrice a fêté ses 70 ans ce 26 septembre – et est une nouvelle fois confrontée au cancer.

Olivia Newton-John doit se battre une troisième fois contre le cancer. Peu avant son 70e anniversaire, la chanteuse pop («Xanadu») et actrice («Grease») britannico-australienne nous parle ouvertement de sa maladie. Elle souffre d'une tumeur au sacrum consécutive à ses précédents cancers du sein. C'est son troisième cancer en 25 ans.

Dans leur ranch de Santa Barbara, son mari, le spécialiste en botanique John Easterling, cultive du cannabis. «Ça m'aide à gérer mes douleurs et mes insomnies et heureusement, c'est tout à fait légal en Californie», a déclaré Olivia Newton-John sur le plateau de l'émission télévisée «Sunday Night», diffusée sur la chaîne australienne Seven Network, début septembre. «Mon mari est toujours là pour moi et m'apporte tout son soutien. Je suis convaincue que je vais gagner ce combat. C'est mon objectif», a-t-elle assuré.

Ni l'âge ni la maladie n'ont d'emprise sur la star à la chevelure blonde. C'est vêtue d'un jean, d'une chemise à carreaux et le sourire aux lèvres qu'elle présente son ranch au journaliste. Olivia Newton-John, qui fête ses 70 ans ce mercredi (26 septembre), revient avec enthousiasme sur son amour pour les animaux, sur sa carrière et sur ses relations.

Dix jours avant son anniversaire, elle a participé avec son mari à l'annuel «Wellness Walk», un événement de bienfaisance organisée dans la ville australienne de Melbourne au bénéfice du centre anti-cancer qui porte son nom. Elle a reçu son premier diagnostic en 1992 et a dû se faire retirer un sein. En 2013, le cancer est revenu et s'est propagé à l'épaule.

En 1978, il y a tout juste 40 ans, elle a fait fureur dans le film musical «Grease», faisant tourner la tête de John Travolta, alias Danny le rebelle – banane et favoris inclus –, dans le rôle de la sublime Sandy.

Si la jolie blonde affiche toujours un sourire rayonnant, que ce soit derrière un micro ou devant la caméra, l'été dernier, elle a dû annuler des concerts aux États-Unis et au Canada en raison de son traitement anticancéreux. Cependant, la scène semble encore lui donner de l'énergie: «J'adore chanter, c'est tout ce que je sais faire», a-t-elle confié à CNN en 2017. «J'ai toujours fait ça, c'est ma vie.»

Olivia Newton-John était déjà une star bien des années avant d'adopter le look jupon/queue de cheval et de fredonner des chansons comme «You're The One That I Want» en duo avec John Travolta. Née dans la ville anglaise de Cambridge, Olivia, petite-fille du prix Nobel allemand de physique Max Born et fille d'un directeur de collègue ayant émigré en Australie, a formé son premier groupe de filles à l'âge de 15 ans. C'est un concours de talents qui a amené l'adolescente à retourner au Royaume-Uni. Elle a sorti son premier disque sur place en 1966.

Avec ses chansons d'amour mielleuses, la jolie blonde aux airs de poupée n'a pas tardé à se faire un nom aux États-Unis. «Let Me Be There» (1974) a été son premier tube américain. Elle s'est ensuite imposée dans l'univers de la chanson populaire avec des morceaux comme «On The Banks Of Ohio», «If You Love Me Let Me Know», «I Honestly Love You» et «Have You Never Been Mellow».

Après «Grease», elle a joué dans la comédie musicale fantastique «Xanadu» (1980), se déhanchant sur les sonorités disco de tubes comme «Xanadu», «Magic» et «Suddenly» tout en glissant sur des patins à roulettes. Un an plus tard, Olivia Newton-John a sorti son album «Physical», son plus grand succès commercial à ce jour. Il s'est vendu à deux millions d'exemplaires et est resté dix semaines en tête des charts américains.

Elle a ensuite dû faire face à plusieurs coups du sort. Sa fille, issue de son mariage avec le danseur Matt Lattanzi, n'avait que six ans lorsqu'Olivia Newton-John a été diagnostiquée d'un cancer du sein en 1992. À l'époque, elle avait dû annuler des tournées et avait temporairement quitté la Californie, sa région d'adoption, pour s'installer en Australie. Ce premier mariage a pris fin en 1995. La chanteuse a ensuite vécu avec le caméraman Patrick McDermott, qui a disparu dans d'étranges circonstances en 2005. Enfin, en 2008, elle a dit «oui» à son troisième époux, John Easterling.

Ces stars ont vaincu leur cancer

Que sont devenus les héros des films d'action des années 80?

Retour à la page d'accueil