La tristement célèbre maison de R. Kelly a été vendue

Covermedia

18.6.2021 - 10:26

La propriété dans laquelle la star du R&B R. Kelly aurait détenu des femmes contre leur gré a trouvé acquéreur. Selon TMZ, elle s'est vendue pour 1,8 millions de dollars.

Covermedia

18.6.2021 - 10:26

Le chanteur de «I Believe I Can Fly» y aurait séquestré des femmes dans le cadre de ce qui a été qualifié de «culte sexuel».
Covermedia

La maison de R. Kelly, où il aurait détenu et abusé plusieurs femmes, a été vendue. La villa précédemment louée par le chanteur, et qui apparaissait dans la docu-série Surviving R. Kelly, a été vendue le 3 juin pour 1,8 million de dollars, selon TMZ.com.

La propriété comprend sept chambres, deux cuisines et un garage pour quatre voitures, ainsi qu'une piscine, un spa, une cabane dans les arbres, un cinéma, une salle de spectacle et un court de tennis.

Le chanteur de «I Believe I Can Fly» y aurait séquestré des femmes dans le cadre de ce qui a été qualifié de « culte sexuel », les femmes devant l'appeler «Papa» et demander la permission pour aller aux toilettes et prendre leurs repas, à en croire certaines accusations.

Plusieurs procès en attente

La star, qui est derrière les barreaux en attendant son procès fédéral, a démenti toute allégation d'inconduite sexuelle. Il devait à l'origine être jugé pour trafic sexuel et racket à New York l'année dernière, mais y sera désormais jugé en août.

Il devrait également être jugé séparément pour pédopornographie dans sa ville natale de Chicago, dans l'Illinois, en septembre. Les procès ont été retardés en raison de la pandémie de Covid-19.

R. Kelly a plaidé non coupable de tous ces chefs d'accusation.

Covermedia