"Je n'étais pas le modèle type"

Laurence Boccolini a été blessée par les remarques méchantes sur son physique

Covermedia

31.7.2021 - 13:10

Laurence Boccolini est sous les feux de la rampe alors qu’elle s’apprête à prendre les rênes du jeu télévisé de France 2 Tout le monde veut prendre sa place. Dans un entretien avec Gala, l’animatrice revient sur les débuts de sa carrière où elle était stigmatisée sur son apparence physique.

Covermedia

31.7.2021 - 13:10

Laurence Boccolini est une pionnière. Bien avant que les mannequins et célébrités américaines commencent à attirer l’attention sur les morphologies hors des normes habituelles, l’animatrice a réussi à s’imposer dans un monde peu accueillant. « Je n'étais pas le modèle type de l'animatrice mince, jolie, jeune et passe-partout », dit-elle dans un entretien pour Gala, où elle revient sur les humiliations qu’elle a subies et les méchancetés qu’elle a entendues quand elle a décidé de prendre le chemin d’une carrière télévisuelle. Même si sa réussite est éclatante et que l’on pourra la voir tous les jours en remplacement de Nagui, sur une chaîne nationale française, à 58 ans, Laurence Boccolini reconnaît que son parcours a laissé des traces psychologiques. Et, dit-elle, elle n’est pas seule dans ce cas-là. « On a été plusieurs à avoir dû défoncer des portes avec notre tête, et on en a encore des cicatrices... », affirme celle qui n’est pourtant pas le « maillon faible », pour reprendre le titre de l’émission qu’elle a longtemps animée.

Qu’importe si son excès de poids est le résultat du traitement contre la polyarthrite rhumatoïde dont elle souffre, et dont elle ose enfin parler, l’animatrice fait passer le talent et le professionnalisme avant les considérations esthétiques. Un combat qui n’en est qu’à ses débuts de ce côté-ci de l’Atlantique !

Covermedia