Sale journée

Matthieu Delormeau agressé par une antivax !

Covermedia

1.9.2021 - 13:44

Covermedia

1.9.2021 - 13:44

Matthieu Delormeau a eu une mauvaise surprise en sortant de l’émission TPMP, lundi (30 août 21). Alors qu’il avait soutenu le principe du pass sanitaire et de la campagne de vaccination, le chroniqueur a été violemment pris à partie par une antivax qui l’attendait devant sa voiture, a-t-il raconté le lendemain dans Le Before de TPMP.

Le chroniqueur de TPMP a suscité la colère d'une téléspectatrice en évoquant la campagne de vaccination et le pass sanitaire.
Covermedia

Matthieu Delormeau ne s’attendait certainement pas un tel accueil pour son retour dans Touche pas à mon poste après une absence d’un an. Cela n’a pas été un accueil en fanfare, mais un échange musclé (c’est la règle de l’émission de prime time) et, surtout une attaque physique à la sortie de l’émission par une téléspectatrice furieuse.

L’objet du débat et de la colère ? La campagne de vaccination contre la Covid-19 et la mise en place du pass sanitaire. La dispute, durant l’émission, a eu lieu avec un autre chroniqueur, l’avocat Fabrice Di Vizio, très remonté contre le pass et la vaccination de masse – et qui a préféré s'installer en pleine rue dans un studio éphémère. Ce qui n’aurait pu rester qu’un énième échange sur ce sujet où les avis sont toujours inconciliables a viré à l'affrontement physique.

Soirée difficile

À peine sorti du plateau, Matthieu Delormeau s’est retrouvé face à une femme qui l’attendait pour lui demander des comptes sur la position favorable aux vaccins qu’il avait tenue durant TPMP. « En quittant l'émission hier, il y avait une fille hystérique qui m'attendait sur ma voiture, pour me parler des vaccins... Elle m'a sauté dessus. J'ai eu une soirée difficile», a-t-il raconté le soir suivant durant Le Before de TPMP.

Matthieu Delormeau a aussi précisé qu’il avait été confronté à un déferlement de haine sur les réseaux sociaux. Mais alors qu’il cherchait un peu de compassion auprès de Cyril Hanouna, celui-ci a préféré passer à un sujet plus trivial.

Souhaitons toutefois que ce genre d’incident ne se reproduira pas, la violence n’est certainement pas la solution contre la pandémie !

Covermedia