Actu people

A.J. McLean : sa fille l'a aidé à retrouver la sobriété

CoverMedia

19.10.2020 - 16:07

-Los Angeles, CA - 20200923 - Contestants at DWTS Studios -PICTURED: AJ McLean -PHOTO by: BauerGriffin/INSTARimages.com This is an editorial, rights-managed image. Please contact INSTAR Images for licensing fee and rights information at sales@instarimages.com or call +1 212 414 0207. This image may not be published in any way that is, or might be deemed to be, defamatory, libelous, pornographic, or obscene. Please consult our sales department for any clarification needed prior to publication and use. INSTAR Images reserves the right to pursue unauthorized users of this material. If you are in violation of our intellectual property rights or copyright you may be liable for damages, loss of income, any profits you derive from the unauthorized use of this material and, where appropriate, the cost of collection and/or any statutory damages awarded For images containing underage children: Be advised that some Countries may have restricted privacy laws against publishing images of underage children. Inform yourself! Underage children may need to be removed or have their face pixelated before publishing. Where: Los Angeles, California, United States When: 23 Sep 2020 Credit: WENN/Instar *****ONLY AVAILABLE FOR AGREED WENN SUBSCRIPTION DEALS***** Where: Los Angeles, California, United States When: 23 Sep 2020 Credit: WENN/Instar **=***ONLY AVAILABLE FOR AGREED WENN SUBSCRIPTION DEALS*****
Source: WENN/Instar

A.J. McLean a eu du mal à vaincre ses addictions. Mais comme il le dévoile à People, sa fille a été une aide précieuse.

A.J McLean, des Backstreet Boys, a essayé la cocaïne pour le première fois juste avant de tourner un clip. Le chanteur ne s'est jamais caché de son combat contre les addictions, et il a récemment dévoilé à People que sa première fois avec la cocaïne avait eu lieu la veille du tournage du clip de The Call.

« C'était la première fois, on tournait de nuit. J'étais avec un ami, qui n'en est d'ailleurs plus un, et il m'en a offert. J'ai dit non. Puis oui », dévoile-t-il.

Et ce ne fut pas un moment agréable pour le chanteur. « Quand je suis arrivé sur le plateau, je me suis assis au maquillage, et j'ai dit à tout le monde que je pétais un câble. Que j'avais pris des trucs. Et on m'a dit d'arrêter, que le monde n'avait pas besoin de savoir que j'étais défoncé », ajoute-t-il.

« Mais j'ai finalement réussi à garder ça secret pendant 18 mois, jusqu'au moment où le groupe s'en est rendu compte, de même que ma famille, mes vrais amis. J'arrivais à le cacher », dévoile le musicien.

Cette addiction l'a ensuite conduit à boire trop, et quand son groupe s'est rendu compte du problème, les membres l'ont confronté à Kevin Richardson, qui était sobre.

« Il m'a dit que si je continuais, il ne me ferait jamais confiance », explique A.J. McLean, dévoilant que ce fut ce qui l'a poussé à chercher de l'aide.

Cependant, il n'aura réussi à vaincre ses démons que vingt ans plus tard, grâce à sa plus jeune fille. Il rentrait alors d'un voyage à Las Vegas, sentant l'alcool. « Lyric m'a dit, ce soir là ''tu ne sens pas comme mon papa''. Et a a été le coup de grâce. Je me suis senti dégoûté », confie-t-il.

Depuis, il assiste assidûment aux réunions des alcooliques anonymes.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia