Alain Finkielkraut réagit à son éviction de LCI

Covermedia

13.1.2021 - 13:52

Alain Finkielkraut
Covermedia

Renvoyé de LCI après ses propos polémiques dans l'émission de David Pujadas, Alain Finkielkraut ne décolère pas. Interrogé par Le Parisien, le philosophe a fait savoir tout le mal qu'il pensait de cette décision.

LCI, c'est fini pour Alain Finkielkraut. La chaîne d'information a annoncé couper tout lien avec le philosophe après ses propos polémiques sur l'inceste, et l'intéressé n'a pas manqué de réagir à la décision auprès du Parisien.

Interrogé par le quotidien, l'intellectuel de 71 ans a fustigé ce choix qu'il décrit comme une «goujaterie» de la part de Fabien Namias, Directeur Général de LCI. «Fabien Namias a justifié cette sanction en disant que l’inceste, c’était l’inceste et que le consentement n’existait pas. Ce n’est pas vrai. Bien sûr que l’inceste est un crime, mais il faut le spécifier. On n’a pas le droit de poser des questions? On condamne avant le procès», s'est-il lamenté.

Alain Finkielkraut estime ainsi être censuré. « LCI me bâillonne. Je suis sous le choc. On ne vire pas les gens pour ça. Comme si j’avais commis un délit irrémédiable. Mais qu’on écoute mes propos dans leur intégralité ! Et si on les trouve toujours ambigus, qu’on me demande de m’expliquer à l’antenne », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l'académicien avait déclaré face à David Pujadas qu'un adolescent de 14 ans était selon lui en mesure de consentir à avoir des relations sexuelles avec un adulte. «D’abord, on parle d’un adolescent, ce n’est pas la même chose. À chaque fois que vous voulez faire une distinction, ça apparaît comme une absolution. À chaque fois que vous recherchez la spécificité, on vous accuse à peu près de complicité de crime», avait-il lancé au journaliste.

Habitué des polémiques et des plateaux télé, notamment sur BFM TV ou CNEWS, Alain Finkielkraut est également présentateur de l'émission Répliques, diffusée sur France Culture.

Retour à la page d'accueil

Covermedia