Interview

Asia Argento: toujours très affectée par le suicide d'Anthony Bourdain

CoverMedia

25.9.2018 - 09:38

Asia Argento.
Source: Covermedia

Asia Argento a donné sa première interview filmée depuis le suicide de son petit-ami Anthony Bourdain. Elle y a évoqué son ressenti sur cette tragédie, et sur les rumeurs qui l'entourent.

L'actrice italienne Asia Argento a expliqué qu'elle était furieuse contre son petit ami Anthony Bourdain en apprenant son suicide. Elle s'est sentie abandonnée par cet acte.

Anthony Bourdain s'est donné la mort en France en juin 2018, lors du tournage de la douzième saison de sa série Anthony Bourdain: Parts Unknown. C'est sur le tournage de cette série qu'il avait rencontré Asia Argento en 2016. Cela faisait plus d'un an qu'ils sortaient ensemble lorsque le chef est mort, et elle a révélé, dans un communiqué sur Twitter qu'elle était «totalement dévastée» de perdre son «roc».

Cette semaine, elle a révélé lors d'un entretien avec le DailyMailTV, sa première interview filmée à propos de ce tragique événement, que son premier sentiment a été la colère. «Je ne pouvais pas parler, je ne pouvais pas pleurer, et j'ai commencé à crier. Je me sentais au fond de l’abîme, a-t-elle expliqué. J'étais en colère, oui, parce qu'il m'abandonnait, moi et mes enfants. Mais maintenant ça a été remplacé par un sentiment de perte, ce trou qui ne peut être rempli par rien. La colère m'a gardée en vie, car sinon ce désespoir n'aurait pas de fin.»

L'actrice a aussi évoqué les rumeurs qui suggèrent que son infidélité serait la cause de la mort d'Anthony Bourdain. Elle a déclaré que leur relation était libre, et qu'ils avaient tous deux des aventures avec d'autres personnes. «Les gens disent que je l'ai assassiné, que je l'ai tué. Je comprends que le monde doive chercher une raison. J'aimerais trouver une raison, moi aussi. Les gens ont besoin de penser qu'il s'est tué pour quelque chose comme ça. Il m'a trompée aussi. Ce n'était pas un problème pour nous. C'était un homme qui voyageait 265 jours par an. Quand on se voyait, on prenait beaucoup de plaisir à se voir, mais nous ne sommes pas des enfants, nous sommes des adultes», a-t-elle expliqué.

Cependant, Asia Argento a un regret: ne pas avoir su reconnaître les tourments qui agitaient son compagnon et l'ont menés à sa mort. «Là où je me sens très mal, c'est qu'il y avait tant de douleur en lui et que je ne l'ai pas vu. Je ne l'ai pas vu et pour cela je me sentirai coupable pour le restant de mes jours», a-t-elle ajouté.

Les stars en guerre contre le harcèlement

Retour à la page d'accueil

CoverMedia