Beyonce et Jay-Z attaqués en justice par une artiste jamaïcaine

CoverMedia

17.6.2020 - 17:23

Beyonce et Jay-Z.
Source: Andres Otero/WENN.com

L'Antoinette Stines se dit violée artistiquement. L'artiste jamaïcaine qui a collaboré avec, attaque en justice le couple qui lui aurait menti sur l'utilisation de son travail, d'après TMZ.

Beyoncé et Jay-Z sont attaqués en justice par l'artiste jamaïcaine L'Antoinette Stine, qui affirme que les superstars ne l'ont pas créditée correctement pour sa participation au morceau «Black Effect».

D'après des documents juridiques obtenus par TMZ, elle affirme que le couple star lui aurait demandé de l'aide en mars 2018 afin de trouver des danseurs pour une vidéo promo annonçant leur tournée. Après les avoir aidés, elle aurait également, à leur demande, enregistré quelques minutes où elle parle de sa vision de l'amour, qui devait, d'après ce qu'on lui avait promis, n'être utilisées que pour un objectif promotionnel. Mais en écoutant le morceau «Black Effect», sorti sur l'album «Everything Is Love», L'Antoinette Stines s'est aperçue que tout son monologue avait été utilisé pendant la première minute du titre, et qu'elle n'a évidemment pas été créditée pour cette partie là de son travail ni rémunérée en conséquence.

Elle dit se sentir «violée artistiquement» et demande donc des dommages et intérêts, que TMZ ne précise pas, ainsi qu'un partie des royalties du titre. Beyoncé et Jay-Z n'ont pas réagi publiquement à l'affaire.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia