Brie Larson espère faciliter les choses pour les femmes à Hollywood

CoverMedia

8.10.2017 - 09:39

Directors and actors attend a premiere for "Unicorn Store" at the 42nd Toronto International Film Festival (TIFF) in Toronto, Canada. Featuring: Brie Larson Where: Toronto, Canada When: 11 Sep 2017 Credit: WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Brie Larson a débuté sa carrière avec des rôles dans des films tels que 21 Jump Street et Don Jon, mais a pris de l'importance après sa performance dans le film de 2015, Room, pour lequel elle a remporté un Oscar.

L’actrice de 28 ans est actuellement en train de promouvoir le drame biographique Le Château de Verre, et alors qu'aujourd’hui les offres de rôles s’accumulent, elle n'oubliera jamais les difficultés qu’elle a rencontrées au début de sa carrière.

« Je veux que ce soit très clair, ce n'était pas un chemin facile pour moi, c'était incroyablement difficile, a-t-elle déclaré au magazine Porter. Et encore aujourd’hui, ce n'est pas facile, mais j’ai l’habitude que ce soit difficile et j'espère pouvoir ouvrir une voie un peu plus douce pour les femmes qui viendront après moi. »

En plus de faire ses débuts de réalisatrice avec le film Unicorn Store, Brie Larson se prépare également à prendre le rôle de Carol Danvers, alias Captain Marvel, dans le prochain film de Marvel Comics. Elle est ravie d’incarner un super-héros au grand écran et n'a pas pris cet engagement à la légère.

« J'ai passé des mois à réfléchir si j'allais faire le film ou non et je me suis rendu compte que c'était une chance de raconter une histoire sur la plus grande scène possible. Je sais que cela me fera perdre certaines des choses que j'aime le plus dans ma vie, mais je pense que cela en vaut la peine », a déclaré la star.

Dans les bandes dessinées, le capitaine Marvel a non seulement des pouvoirs spéciaux, mais est aussi considéré comme une « icône féministe ». Brie Larson se préoccupe de transmettre une idée de force et de féminité à son personnage.

« La force ne ressemble pas toujours à ce qu’on pense. Cela ne signifie pas toujours que vous ne ressentez rien et que vous bottez les fesses à tout le monde, ou que vous n’avez peur de rien. Je pense que la force vient de la volonté d'essayer, elle vient de l'expérience de la vie, elle vient de la vulnérabilité », a-t-elle ajouté.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia