Cher s’interroge sur la tutelle de Britney Spears

CoverMedia

31.8.2020 - 11:39

Source: Joseph Marzullo/WENN.com

Cher se pose à nouveau des questions sur le bien-fondé de la mise sous tutelle de Britney Spears. Elle accuse même sur Twitter le père de la star, et son unique tuteur, de l’utiliser comme une «vache à lait».

Cher a accusé sur Twitter les personnes à l'origine de la mise sous tutelle de Britney Spears d'utiliser la star de Toxic comme une «vache à lait».

La légende de la musique, âgée de 74 ans, s'est interrogée sur les motifs réels de la mise sous tutelle de Britney Spears qui a été prolongée jusqu'en 2021, à la suite d'une audience au tribunal ce mois-ci. «Elle a travaillé dur, elle était la poule aux œufs d'or, elle a gagné beaucoup d'argent, elle est tombée malade, maintenant elle est la "vache à lait" (sic). Est-ce que quelqu'un qui gagne de l'argent grâce à sa maladie veut qu'elle aille mieux?» s'est-elle interrogée.

Cher a terminé son post avec trois emojis canards, en demandant: «Est-ce une poule aux œufs d’or?»

Le père de Britney Spears a été chargé du « bien-être » et des finances de sa fille en 2008, après la dépression nerveuse ultra médiatisée de la superstar. L'année dernière, malade, il a dû abandonner une partie de son contrôle et a passé le relais, de façon provisoire, à Jodi Montgomery, une tutrice assermentée. Lors de l'audience du mois d'août, le tribunal a décidé de ne rien changer à la tutelle de la chanteuse, alors que Britney Spears refusait « catégoriquement » que son père reprenne son contrôle sur elle.

Ce n'est pas la première fois que Cher remet en cause la situation juridique de Britney Spears ; en janvier, elle s'était déjà demandé pourquoi la chanteuse était autorisée à travailler alors qu'elle était considérée comme légalement inapte à gérer ses propres finances. «Pourquoi une femme travaille-t-elle si l'on sait qu'elle n'est pas assez en forme pour s'occuper d'elle-même?», avait-elle demandé.

Une campagne #FreeBritney

La tutelle est très impopulaire parmi les fans de Britney Spears, qui ont organisé sur les réseaux sociaux la campagne #FreeBritney, qui réclame l'abandon de l'arrangement légal.

Britney Spears elle-même a demandé officiellement à ce que Jodi Montgomery remplace son père en tant que responsable chargé de surveiller ses affaires financières et son «bien-être». La demande a été rejetée par le tribunal au début du mois, mais l'avocat de Britney Spears a fait appel.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia