Promotion de CBD

Clint Eastwood porte plainte après une fausse interview

CoverMedia

23.7.2020 - 11:40

Clint Eastwood a attaqué en justice plusieurs sociétés de produits vendant des produits au CBD.
Source: Nicky Nelson/WENN.com

Clint Eastwood a attaqué en justice plusieurs sociétés de produits vendant des produits au CBD. Comme l'affirment des documents juridiques obtenus par «Deadline», il leur reproche d'avoir utilisé une fausse interview de lui pour promouvoir leurs produits.

Clint Eastwood a intenté une action en justice contre plusieurs sociétés de produits de cannabis pour avoir utilisé un « faux » article de presse à son sujet pour vendre ses produits. La star américaine a demandé plusieurs millions de dollars de dommages et intérêts de la part des sociétés Sera Labs Inc., Greendios et For Our Vets LLC, qui, selon lui, sont impliquées dans une «escroquerie en ligne» qui fait la promotion de produits au CBD.

Selon des documents obtenus par «Deadline», la plainte déposée mercredi par les avocats de l'acteur, «l'article frauduleux contient des liens pour acheter ce qu'il prétend être la gamme de produits CBD de M. Eastwood, permettant ainsi aux défendeurs de profiter illégalement de l'utilisation abusive du nom, de la ressemblance et de la fausse association de M. Eastwood à leurs produits.»

L'article indiquait également que la star allait se retirer du feu des projecteurs pour consacrer plus de temps à son entreprise de bien-être après avoir eu du mal à trouver un équilibre entre sa carrière et sa marque, ce que ses avocats ont réfuté. «Monsieur. Eastwood n'a aucun lien de quelque nature que ce soit avec les produits au CBD et n'a jamais donné une telle interview, peut-on lire dans les documents juridiques. M. Eastwood est farouchement protecteur de son nom et de son image, et a rarement accordé une licence pour la promotion de produits en dehors des films dans lesquels il a joué ou qu'il a réalisés.»

«Mon client n'est pas du genre à rester les bras croisés alors que les défendeurs utilisent sa réputation pour duper les clients en achetant des produits avec lesquels il n'a aucune affiliation», a déclaré à Deadline l'avocat de Clint Eastwood, Jordan Susman. Les dirigeants des sociétés mentionnées dans la plainte de Clint Eastwood n'ont pas encore répondu.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia