Coeur de Pirate accuse sa maison de disque d'avoir couvert des agressions sexuelles

CoverMedia

10.7.2020 - 17:20

Source: Covermedia

Coeur de Pirate a le cœur brisé. Comme elle l'affirme sur Twitter, sa maison de disque à couvert des agressions sexuelles, et elle est furieuse.

Coeur de Pirate est furieuse contre sa maison de disque. La chanteuse affirme que son label a couvert des agressions sexuelles, et cite l'affaire du chanteur Bernard Adamus.

Comm elle l'a affirmé sur Twitter, Eli Bissonnette, le patron de la maison de disque, était au courant. « J'ai du mal à trouver les mots pour expliquer ce qui est en train de se passer. Pour vrai, j'en pleure. Déjà, je fais partie de ce milieu depuis que j'ai 18 ans. J'ai été cueillie un peu par hasard par quelqu'un qui a cru en moi, et en qui j'ai donné toute ma confiance. On a fait de grandes choses ensemble. Je suis directement liée à son succès et au succès de sa boîte. J'ai financé pas mal de projets au final, grâce à mon travail. C'est correct, j'aime ça pouvoir aider. J'aime ça travailler. J'aime ça paver le chemin pour du renouveau. Mais mon travail, mes efforts, ma réussite ne devraient pas servir à nourrir le mal, les secrets, les abus de pouvoir, les artistes qui n'ont franchement pas d'affaire là », a-t-elle posté sur Twitter.

Des faits d'autant plus violents pour elle qu'Eli Bissonnette est celui qui l'a découvert et lui a donné sa chance. « J’ai longtemps voulu croire en la personne qui a cru en moi et je me sens coupable de l’avoir fait. Un moment donné, ça suffit. En tant que personne qui a vécu des agressions sexuelles, à plusieurs reprises dans sa vie, je ne peux pas rester là à ne rien faire soutenir un système ancré dans un patriarcat toxique. Je suis exténuée », ajoute-t-elle.

Retour à la page d'accueil