Cuba Gooding, Jr. est accusé de viol

CoverMedia

19.8.2020 - 09:31

Actor Cuba Gooding Jr. arrives at the 67th annual EE British Academy Film Awards, Baftas, at Royal Opera House in London, Great Britain, on 08 February 2015. Photo: Hubert Boesl /dpa - NO WIRE SERVICE - Where: London When: 08 Feb 2015 Credit: Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images
Source: Hubert Boesl/picture-alliance/Co

La réputation de Cuba Gooding, Jr. a subi un autre coup dur après que l'acteur est accusé d'avoir violé deux fois une femme lors d'une rencontre dans un hôtel en 2013. Ces nouvelles accusations ont été rapportées par le New York Post.

Cuba Gooding Jr. a été accusé de viol dans un nouveau procès. La victime présumée, identifiée uniquement sous le pseudonyme Jane Doe, a porté plainte contre la star de Jerry Maguire, qu'elle affirme avoir rencontrée dans la section VIP d'un salon new-yorkais.

Selon les papiers du tribunal, obtenus par le New York Post, l'acteur a invité la femme à le rejoindre pour prendre un verre à l'hôtel Mercer, et ils ont ensuite pris un taxi pour s'y rendre. A leur arrivée, il aurait suggéré de s'arrêter dans sa suite afin qu'il se change. Il se serait alors déshabillé et aurait commencé à toucher la plaignante, ignorant ses demandes d'arrêter. « La plaignante portait une robe dos-nu ce soir-là. L'accusé a fini de se déshabiller (il était alors complètement nu) et a passé de force et sans consentement une main dans son haut pour toucher les seins de la plaignante et avait l'autre main sur sa robe », peut-on lire dans la plainte. L'avocat a également déclaré que Cuba Gooding, Jr. a ensuite abusé sexuellement de la femme, en la pénétrant. Elle aurait « quitté précipitamment la chambre d'hôtel » après l'agression présumée et se serait réfugiée au bar en bas de l'hôtel pour retrouver un ami.

La plaignante demande maintenant qu'un procès devant jury ait lieu et réclame des dommages et intérêts d'un montant non spécifié, mais l'avocat de l'acteur, Mark Heller, a contesté les faits mentionnés dans ce procès. « Ces accusations sont complètement fausses, a-t-il déclaré au New York Post Post. Aucune plainte n'a été déposée il y a sept ans. »

On ne sait pas si la victime présumée a depuis signalé l'incident à la police, mais les procureurs de New York ont déjà Cuba Gooding, Jr. dans leur ligne de mire alors que l'homme de 52 ans se prépare à être jugé pour six délits d'abus sexuels et d'attouchements forcés, liés à allégations émanant de trois femmes différentes dans différents lieux de Manhattan entre 2018 et 2019.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia