Diana: sa première grande dispute avec William

AllTheContent

23.11.2020

Charles et Diana, et leurs enfants William et Harry en 1995.
Charles et Diana, et leurs enfants William et Harry en 1995.
Keystone

En 1995, la princesse Diana a enfreint le protocole et toute une série de règles royales lorsqu'elle a accordé une interview explosive au journaliste Martin Bashir sur BBC Panorama. Dans cette interview désormais célèbre, Diana a parlé en toute franchise de l'échec de son mariage avec le prince Charles, et notamment de sa liaison depuis de nombreuses années avec Camilla Parker Bowles et de sa propre liaison avec James Hewitt.



Martin Bashir est un journaliste et un présentateur de télévision qui s'est fait connaître à la suite d'une interview de la BBC Panorama avec la princesse Diana en 1995, après sa séparation d'avec le prince Charles. L'émission a été regardée par près de 23 millions de personnes rien qu'au Royaume-Uni. Comme le rappelle «Gala», le journaliste est au cœur d’une polémique depuis quelques semaines, depuis que Charles Spencer a révélé que sa sœur, Lady Diana, avait été manipulée par l’animateur pour cette interview. Il est soupçonné d'avoir organisé sa rencontre avec la princesse de Galles en lui présentant une série de faux relevés bancaires.

Martin Bashir aurait exploité les craintes de la princesse, qui avait peur d'être espionnée par le MI5 (service de renseignement intérieur). Les faux relevés bancaires semblent avoir été conçus pour exploiter potentiellement ces craintes puisqu'ils montraient des paiements de 10 500 livres à Alan Waller, l'ancien chef de la sécurité de Charles Spencer.



Le jeune William furieux

À l’époque de la diffusion de l’interview, le prince William avait 13 ans. Selon Simone Simmons, confidente et guérisseuse énergétique de Diana, la princesse regrettait d'avoir parlé à Martin Bashir, car cela avait provoqué la première grande dispute entre la princesse et son fils aîné.

«William était absolument furieux», a déclaré Simone, qui a ajouté que la princesse n'avait parlé à William de l'interview top secrète qu'après son enregistrement. «Bien sûr, c'était dans tous les journaux et William m'a dit qu'il avait été chahuté à l'école à cause de cela. Il se sentait vraiment triste pour sa mère à cause de ce qu'elle avait vécu, mais il était furieux contre elle. Les gens à l'école l'insultaient. Le week-end suivant sa sortie, ils ont eu une grosse dispute à Kensington Palace. William était furieux et Diana bouleversée. Diana était dans un état terrible».

«Un pas dans la bonne direction»

Le prince William a réagi, mercredi 18 novembre 2020, à l’ouverture d’une enquête sur les circonstances entourant l’interview de Diana par le biais d’un communiqué officiel. Saluant l'enquête, le duc de Cambridge a déclaré: «L'enquête indépendante est un pas dans la bonne direction. Elle devrait permettre d'établir la vérité sur les actions qui ont conduit à l'interview Panorama et aux décisions ultérieures prises par les membres de la BBC de l'époque».

Plus tôt dans la journée de mercredi, la BBC a annoncé que la société avait engagé l'ancien juge de la Cour suprême britannique John Dyson, Lord Dyson, pour mener une enquête indépendante sur les tactiques contraires à l'éthique employées pour s’assurer la présence de Diana à la télévision.

Retour à la page d'accueil