Donald Trump est « déçu » par la justice suédoise dans l'affaire ASAP Rocky

CoverMedia

26.7.2019 - 09:47

2019 Pre-GRAMMY Gala & GRAMMY Salute to Industry Icons held at the Beverly Hilton Hotel in Beverly Hills, California. Featuring: Asap Rocky Where: Los Angeles, California, United States When: 09 Feb 2019 Credit: Adriana M. Barraza/WENN.com
Source: Adriana M. Barraza/WENN.com

Donald Trump déplore que son homologue suédois n’ait pas entendu sa demande, lui qui avait exigé que ASAP Rocky soit libéré sur le champ. SurTwitter, le président américain a renouvelé son soutien au rappeur maintenu en détention.

Donald Trump avait assuré à Kim Kardashian et Kanye West qu’il se pencherait sur le cas de l’arrestation d’ASAP Rocky en Suède, et il s'y tient, faisant totalement fi d'un des socles de la démocratie, qu'est l'indépendance de la justice. Placé en détention depuis trois semaines pour une affaire d’agression, le rappeur a été inculpé hier (25 juillet 19) et restera derrière les barreaux jusqu'à son procès alors même que le président américain avait demandé à son homologue suédois sa libération immédiate.

« Très déçu par le premier ministre Stefan Lofven pour avoir été incapable d’agir, a tweeté Donald Trump. La Suède a laissé tomber la communauté afro-américaine des Etats-Unis. J’ai regardé les vidéos d'ASAP Rocky, et il a été suivi et harcelé par des fauteurs de trouble. Traitez les Américains avec justice ! #FreeRocky. »

Le locataire de la Maison Blanche a ajouté : « Rendez à ASAP Rocky sa liberté. Nous faisons tant pour la Suède mais il semble que ça ne fonctionne pas dans l’autre sens. La Suède devrait se concentrer sur ses vrais problèmes de criminalité ».

Quelques heures plus tôt, l’artiste était inculpé pour agression par le procureur Daniel Suneson. Ce dernier a affirmé qu’il avait retenu des charges contre le rappeur et deux autres personnes après être arrivé à la conclusion que « les événements en question constituaient un crime, malgré les affirmations relatives à l’auto-défense ou la provocation ». Pour l’heure, ASAP Rocky reste donc incarcéré au centre de détention de Kronoberg où il est maintenu depuis son arrestation le 2 juillet dernier.

Le bureau du procureur suédois, quant à lui, ne se laisse pas impressionner par les tentatives d'intervention d'un Etat étranger dans ses affaires. « Ce n'est pas possible pour le président américain d'avoir la moindre influence sur une procédure judiciaire suédoise », avait-il fait savoir précédemment à Page Six.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia