Dua Lipa : les réseaux sociaux la poussent parfois à se faire du mal

9.11.2019 - 09:34, CoverMedia

2019 MTV Europe Music Awards (EMAs) held at the FIBES Conference and Exhibition Centre - Winners Room Featuring: Dua Lipa Where: Seville, Andalusia, Spain When: 03 Nov 2019 Credit: Sean Thornton/Cover Images
Source: Sean Thornton/Cover Images

Dua Lipa admet qu'elle finit souvent par partir « à la recherche de choses qu'(elle) ne souhaite pas voir » sur Internet. Elle a abordé les facettes sombres des réseaux sociaux dans une unterview pour BBC Breakfast.

Dua Lipa estime que certains jours, les réseaux sociaux ne font qu'empirer son état psychologique déjà fragile. La chanteuse de Don't Start Now a une présence active sur des sites tels que Twitter et Instagram, et informe régulièrement ses fans de ce qu'il se passe dans sa vie et sa carrière. Bien que la majorité des fans de la star britannique soient positifs envers elle, elle fait aussi l'objet de commentaires négatifs de la part des « trolls d'Internet ». Et bien qu'elle fasse tout son possible pour ignorer ces remarques, elle a confié dans une nouvelle interview pour BBC Breakfast que celles-ci l'affectaient davantage quand elle se sentait vulnérable.

« Certains jours, je ne fais pas attention à ce qui est dit dans les commentaires, d'autres jours, je me sens peut-être un peu plus vulnérable et je me plonge dedans et je pars presque à la recherche de choses que je ne veux pas voir, a-t-elle expliqué. Je pense que c’est vraiment la nature humaine, je ne vais pas le cacher. Je ne vais certainement pas le cacher parce que je veux que les gens sachent que nous sommes tous humains et que nous vivons tous la même chose. »

En ce qui concerne son approche des réseaux sociaux, la chanteuse de 24 ans a décidé de prendre des mesures pour tenter de soulager son anxiété.

« Les réseaux sociaux peuvent être un outil extraordinaire, et partager des choses peut être amusant, mais en même temps, c'est presque un terrain fertile pour la haine et l'anxiété, a-t-elle ajouté. Les gens ont l’impression de pouvoir dire des choses parce qu’ils se cachent derrière un écran d’ordinateur et je pense que pour moi, il est important d’utiliser les réseaux sociaux par petites doses ».

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles