Lorie Pester: «Je partais congeler mes ovocytes dans l'espoir d'une FIV»

CoverMedia

8.10.2018 - 11:30

Lorie Pester vient de publier un livre dans lequel elle se confie sur de nombreux sujets touchant sa vie personnelle. Comme le rapporte Télé Star, elle y révèle notamment être atteinte d'endométriose.

Lorie Pester a sorti un livre-vérité intitulé «Les Choses de ma vie» (éd. Ipanema). Elle y aborde de façon émouvante certaines des facettes les moins médiatiques de sa vie et y révèle notamment son endométriose. «Il y eut le message inattendu de l'une de mes amies. Elle me disait qu'elle aussi était gravement atteinte d'endométriose, qu'elle ne savait pas quoi faire ni où aller. Comme moi, elle était seule, en détresse avec sa maladie. Comme moi, elle a fait des recherches sur Internet, qui l'ont anéantie», peut-on lire dans un extrait du livre publié par Télé Star.

La chanteuse et actrice de 36 ans y aborde également les effets de cette maladie et la lutte qu'elle a entrepris pour parvenir à concevoir: «Il y a quelques jours à peine, je débarquais à l'aéroport de Barcelone pour un rendez-vous crucial. (...) Je partais y congeler mes ovocytes dans l'espoir d'une FIV ultérieure.» Elle continue un peu plus loin, expliquant les effets dévastateurs de l'endométriose, cette maladie gynécologique qui reste encore tabou. «En mars 2017, j'ai subi une intervention chirurgicale, ablation de nodules, d'une partie du tube digestif et du col de l'utérus. Le professeur qui m'a opérée a également décelé plusieurs nodules au niveau du diaphragme, ajoute-t-elle. En dépit de cela, je ne suis pas assez atteinte semble-t-il pour congeler mes ovocytes en France.»

Dans «Les Choses de ma vie», celle que la France a découverte en tant que chanteuse pour ados évoque aujourd'hui des sujets on ne peut plus sérieux, comme le cancer de sa mère, décrivant un parallèle frappant entre sa carrière sous les paillettes et les projecteurs pendant que sa mère se bat pour rester en vie, ou encore sa relation à l'amour, qu'elle juge problématique. «Ma vie amoureuse est soumise à la même règle que celle qui régit l'électroménager: l'obsolescence programmée. (...) Trois ans. C'est en tout et pour tout ce que durent à chaque fois mes relations amoureuses. Au bout de trois ans, quelque chose se met à déconner et aucun SAV n'est capable d'en venir à bout. Alors on jette», explique-t-elle.

«Les Choses de ma vie» est disponible depuis le 4 octobre.

La chanteuse Lio en images

Retour à la page d'accueil

CoverMedia