Actu people

Gemma Chan a adoré voir des « hommes asiatiques sexy » dans Crazy Rich Asians

CoverMedia

29.9.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Gemma Chan s'est réjouie de voir des « hommes asiatiques sexy » dans le film Crazy Rich Asians. Comme elle l'a expliqué dans une interview pour The Times, les hommes asiatiques ont trop longtemps été représenté de façon négative au cinéma.

Gemma Chan joue le personnage d'Astrid dans Crazy Rich Asians, aux côtés de Constance Wu, Awkwafina et Henry Golding. En plus d'être un énorme succès commercial et critique, la comédie romantique est également le premier film grand public à présenter une distribution majoritairement asiatique depuis Le Club de la Chance en 1993. Et la star britannique est heureuse de voir ces personnages asiatiques représentés d'une nouvelle manière.

« C’est amusant de voir des Asiatiques comme source d'inspiration, a-t-elle expliqué dans une interview pour The Times. Les hommes asiatiques ont été émasculés à l'écran pendant si longtemps, ils n'étaient jamais le personnage principal romantique, toujours l'acolyte ou un rôle stéréotypé, de façon plutôt dégradante la plupart du temps. Alors c'est génial d'avoir des hommes asiatiques sexys ! »

L'actrice de 35 ans a ajouté que le titre du film, qu'elle jugeait une peu osé (Asiatiques ultra-riches, en français), l'avait rendue « un peu méfiante» au départ, mais elle est finalement heureuse de s’y être impliquée car le film « a montré que la culture asiatique n’était pas homogène ».

Gemma Chan va bientôt jouer le rôle de la généticienne Minn-Erva aux côtés de Brie Larson dans Captain Marvel et campera aussi Elizabeth Hardwick, une amie de la reine Elizabeth I, dans Mary Queen of Scots.

Bien qu’elle estime que des progrès aient été réalisés en termes de diversité et de représentation, elle pense qu’il reste quand même beaucoup de progrès à faire.

« Eh bien, par exemple, si vous voyez une personne de couleur dans une série, elle doit justifier sa présence. Vous devez justifier votre place autour de la table sinon vous êtes accusé de symbolisme, a-t-elle noté. Donc je pense qu'il y a encore du chemin à faire dans ce domaine. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia