Hailey Baldwin : blessée par les commentaires sur sa relation avec Justin Bieber

CoverMedia

11.12.2018 - 11:10

Source: Covermedia

Hailey Baldwin a reçu son lot de commentaires négatifs lorsqu'elle s'est mise en couple avec Justin Bieber. Elle a expliqué dans sa story Instagram comment tout cela l'avait affectée.

Hailey Baldwin a admis qu'elle a souffert de crises d'angoisse causées par des commentaires « haineux » à propos de sa relation avec Justin Bieber. Le mannequin, qui a épousé la superstar de la pop en septembre (18), s'est livrée dans une Story Instagram sur les effets qu'avait eu la négativité des réseaux sociaux sur sa santé mentale.

« Ne plus être sur Instagram est la meilleure chose au monde, a-t-elle écrit... sur Instagram. Quand je fais une pause, je me sens tellement mieux, mais dès que je reviens, je deviens angoissée, triste, je m'inquiète. »

Pour elle, même si Instagram lui permet « de rester en contact et d'interagir avec les autres », parfois, « la négativité est trop forte », a-t-elle ajouté. En effet, les critiques constantes qu'elle reçoit ont un effet négatif sur sa santé, et elle s'en est prise à ceux qui ont « déchiré » sa relation avec le chanteur de 24 ans. « C'est compliqué de se concentrer sur le fait d'être bien dans sa peau, dans sa tête, quand, à chaque fois qu'on ouvre Instagram, quelqu'un s'en prend à votre travail, votre relation, ou à peu près à toutes les choses positives de votre vie », a-t-elle expliqué.

Mais Hailey Baldwin ne s'en arrête pas à la négativité : elle a aussi partagé ses conseils pour s'en défaire. « Je ne crois pas que nous soyons faits pour vivre une vie où l'on prend tellement au sérieux les opinions des autres, sur des sujets sur lesquels ils n'ont rien à dire. On doit prendre du recul et se rendre compte compte que l'on devrait exprimer plus d'amour et d'encouragement les uns envers les autres au lieu de s'en prendre les uns aux autres et de se juger. Je ne vais pas laisser des gens me convaincre que je fais quelque chose de mal en vivant la vie que je veux et en étant heureuse », confesse-t-elle.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia