Hilary Duff : s'occuper de ses enfants pendant le confinement l'épuise

CoverMedia

21.4.2020 - 16:08

LA Press Day For Comedy Central, Paramount Network, And TV Land Featuring: Hilary Duff Where: West Hollywood, California, United States When: 31 May 2019 Credit: FayesVision/WENN.com
Source: FayesVision/WENN.com

Hilary Duff est épuisée. Comme elle l'a confié à Cosmopolitan, ce n'est pas facile se s'occuper de ses deux enfants !

Hilary Duff est « épuisée » de devoir s'occuper de ses deux enfants pendant le confinement lié au coronavirus. L'actrice de 32 ans doit en effet gérer les petits Luca, huit ans, et Banks, 17 mois, et comme elle l'a expliqué à Cosmopolitan, elle ne pense pas qu'il soit injuste de sa part de se plaindre de son niveau de fatigue même si elle est privilégiée.

« C'est épuisant, si épuisant, soupire-t-elle. Vous savez, il y a des jours je me dis que j'ai déplacé des montagnes et que je mérite une médaille. Et d'autres où je me demande comment j'ose me plaindre. Nous avons la santé, un jardin, une piscine. C'est dur, vous savez. Je connais beaucoup de personnes qui sont jugées parce qu'elles se plaignent. Et tout le monde, qui que ce soit, fait l'expérience de la perte, à un niveau ou un autre. Heureusement, ce n'est pas la perte de la vie (pour nous), mais des changements, et ils affectent tout le monde. Et c'est normal d'être en phase avec ses émotions. »

La star, qui partage régulièrement des vidéos mignonnes d'elle et de ses enfants sur les réseaux sociaux ajoute que si la vie est parfois compliquée avec ses deux enfants, elle n'oublie jamais à quel point elle les aime. « Honnêtement, la plupart du temps, tout va bien. Il y a eu trois jours très durs, où je me sentais mal, cramée, épuisée à cause des enfants. Les enfants sont embêtants. Je ne vais pas mentir. Quand je vais me coucher le soir je me demande ''Oh mon Dieu, est-ce que l'on hait nos enfants ou quoi ?'' Puis je me réveille le lendemain, et c'est une nouvelle journée, et je suis si reconnaissante de les avoir. Ils sont drôles, ils nous font rire, et nous frustrent incroyablement, aussi », ajoute-t-elle.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia