James Franco réagit aux accusations de harcèlement et d'exploitation sexuelle

CoverMedia

2.3.2020 - 13:17

Celebrities attend BAFTA Los Angeles Tea Party 2018 at The Four Season Los Angeles at Beverly Hills. Featuring: James Franco Where: Los Angeles, California, United States When: 06 Jan 2018 Credit: Brian To/WENN.com
Source: Brian To/WENN.com

James Franco avait dans un premier temps nié avoir créé un environnement toxique pour les femmes dans son école d'acteurs, Studio 4. Mais alors que ses accusatrices se sont regroupées pour le mettre en cause, l'acteur a écrit une objection à la plainte, relayée par People.

James Franco a réagi aux allégations d'exploitation sexuelle dont il est la cible, affirmant qu'elles étaient « licencieuses » et « fausses ».

En octobre dernier, deux anciennes élèves de l'acteur, Sarah Tither-Kaplan et Toni Gaal, ont déclaré que la star les avait forcées à se déshabiller lors d'auditions pour son école Studio 4. Les accusatrices affirment que James Franco et plusieurs autres professeurs ont eu des « comportements inappropriés et sexualisés » à l'encontre d'étudiantes et ont créé un « environnement de harcèlement et d'exploitation sexuelle ».

James Franco avait dans un premier temps déclaré via son avocat que ces plaintes n'avaient pour seul objectif que de faire de la publicité aux accusatrices, mais il a désormais décidé de publier une objection écrite, relayée par People. « Si ces allégations licencieuses ont été du pain béni pour les tabloïds, elles sont également fausses et incendiaires, sans base légale et déposées de la pire manière sous la forme d'une action groupée pour obtenir le plus d'exposition médiatique possible. Cette plainte est une parodie de justice et le point culminant d'une campagne qui a terni de manière injuste la réputation d'un homme bon », peut-on lire dans le document.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia