Actu people

James Van Der Beek se confie sur les fausses couches que son couple a traversées

CoverMedia

10.9.2018 - 13:28

Source: Covermedia

James Van Der Beek a rendu public les trois fausses couches que lui et son épouse ont traversées au fil des ans. Sur Instagram, il est revenu sur la douleur de ces tragédies.

James Van Der Beek et son épouse Kimberly ont accueilli leur cinquième enfant, une fille nommée Gwendolyn, en juin (18), mais dans un post Instagram publié ce week-end, il a révélé que leur petite fille avait été conçue après une troisième fausse couche.

« Je voulais dire une ou deux choses à propos des fausses couches... Nous en avons eu trois au fil des années (y compris juste avant cette petite beauté), a-t-il écrit en légende d'une photo du couple regardant le nouveau-né. Tout d'abord, il nous faut un nouveau mot pour ça. Fausse couche (« mis-carriage » en anglais), de manière insidieuse, suggère la faute de la mère, comme si elle avait abandonné quelque chose ou n'avait pas réussi à "porter l'enfant". D'après ce que j'ai appris, sauf dans les cas extrêmes les plus évidents, cela n'a rien à voir avec ce que la mère a fait ou n'a pas fait. Débarrassons-nous donc de ces blâmes avant même de commencer. »

Il a ensuite partagé la souffrance des futurs parents lors de ce type de tragédie, offrant quelques conseils et encouragements pour aider les autres dans de telles situations à surmonter la perte de leur enfant. « Deuxièmement... Ca vous déchire comme rien d'autre, a admis l'acteur de 41 ans. C'est douloureux et c'est déchirant à des niveaux plus profonds comme vous ne l'avez peut-être jamais connu. Alors ne jugez pas votre chagrin, ni essayez de le rationaliser. Laissez-le venir par vagues, comme il vient, et laissez-le entrer à la place qui lui revient. Et puis... Une fois que vous en êtes capable, essayez de reconnaître la beauté qu'il y a dans la façon dont vous vous en êtes sortis, différent de ce que vous étiez auparavant. Certains changements, nous les apportons de manière proactive, d’autres, nous les apportons car l’univers nous y a contraint, mais quels qu'ils soient, ces changements peuvent être des cadeaux. »

James Van Der Beek a ajouté : « Beaucoup de couples se rapprochent plus que jamais. Beaucoup de parents réalisent qu'ils ont un désir plus profond d'avoir un enfant. Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de couples ont ensuite de beaux bébés heureux et en bonne santé ».

L'acteur de Dawson a conclu son post en invitant d'autres parents qui ont subi la perte d'un enfant à naître à partager leurs expériences dans le but de briser le tabou social entourant les fausses couches. « S'il vous plaît, partagez tout ce qui peut vous avoir apporté la paix ou de l'espoir en cours de route... », a-t-il conclu.

James et Kimberly Van Der Beek, mariés depuis 2010, sont également parents d'Emilia, deux ans, Annabel Leah, quatre ans, Joshua, six ans et Olivia, sept ans.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia