Jamie Spears tente de minimiser les dégâts causés par la polémique autour de la tutelle de sa fille

Covermedia

1.4.2021 - 11:50

Jamie Spears sent-il le vent tourner ? Alors que la tutelle de Britney Spears, sa fille, est toujours plus contestée, le père de la star a justifié, dans des documents obtenus pas RadarOnline, son salaire mirobolant pour s'occuper des finances de la chanteuse.

Covermedia

1.4.2021 - 11:50

Le père de Britney Spears, a déclaré qu'il travaillait « intensivement » avec l'équipe de sa fille pour « minimiser tout dommage » à sa marque causé par la campagne #FreeBritney. Jamie Spears, qui contrôle les finances de la pop star depuis 2008, a été critiqué ces dernières semaines pour son refus de se retirer de sa tutelle, comme sa fille le demande, et de lui rendre sa liberté.

La bataille juridique autour de la tutelle de Britney Spears se poursuit, l'interprète de Toxic ayant récemment demandé que Jodi Montgomery soit nommée tutrice à la place de son père. Dans les derniers documents soumis dans le cadre de l'affaire, Jamie Spears a énuméré ses tâches quotidiennes en tant que tuteur afin de justifier son salaire de 16.000 dollars par mois et un supplément de 2.000 dollars par mois pour son bureau.

Il déclare notamment qu'il travaille « intensivement avec l'équipe de Mme Spears et mes avocats pour surveiller les médias sociaux et traiter la publicité négative et potentiellement destructrice, et minimiser tout dommage à la marque de Mme Spears ».

Selon RadarOnline, le père de la popstar a également déclaré qu'être le tuteur de Britney est un travail à plein temps, car il doit « se tenir au courant des affaires de la musique, de la publicité et du divertissement, dans les domaines de l'investissement financier et des placements, ainsi que des affaires juridiques, dans l'intérêt de Mme Spears ».

En outre, il a consacré « beaucoup de temps » à ses « investissements », ajoutant : « J'ai participé à de nombreuses communications avec divers conseillers et experts du secteur pour analyser et modifier les stratégies d'investissement afin de tenir compte des changements dans la situation professionnelle de Mme Spears et des fluctuations de l'économie. »

Jamie Spears demande au juge d'approuver la rémunération de son travail auprès de sa fille, qui avait déjà été approuvée par le juge des tutelles.

Ces nouveaux documents juridiques interviennent alors que Britney a rompu son silence sur le documentaire Framing Britney Spears pour la première fois sur Instagram mardi (30 mars 21), en disant à ses followers qu'elle en a « pleuré pendant deux semaines », même si elle n'a vu que des extraits, et qu'elle s'est sentie « gênée par la lumière » dans laquelle ça la place.

Covermedia