Jean-Marie Périer: ce qu’il reproche à son père biologique, Henri Salvador

10.1.2019 - 16:08, CoverMedia

Le photographe français Jean-Marie Périer.
Source: Covermedia

Jean-Marie Périer expose en ce moment plus de trois cents photos sur le toit de la Grande Arche de La Défense. A cette occasion, il a abordé le sujet de son père biologique, Henri Salvador, avec «Gala».

Jean-Marie Périer n’a pas eu une vie facile. Elevé par l’acteur François Périer, il a découvert à l'âge de 16 ans, en 1956, que son père biologique n’était pas celui qui l'élevait, mais Henri Salvador.

Pour moi, c'est comme s'il n'avait jamais existé

Un Henri Salvador auquel il en veut. «Mon père biologique, Henri Salvador, était un grand artiste mais humainement… Un jour, sur le tard, il a voulu rencontrer mes gosses et il s'est mal conduit avec eux. Il leur a fait des promesses puis adieu, plus de nouvelles. Pour moi, c'est comme s'il n'avait jamais existé», déclare-t-il.

La découverte de cette paternité l'a par ailleurs poussé à arrêter la musique, qui était sa passion première. «En 1956, j'ai décidé que je ne serais pas musicien alors que c'était jusque-là toute ma vie. J'ai alors fermé le piano. A partir de là, j'ai improvisé, j'ai vécu en dilettante. Tous les dix ans, j'ai changé de métier, de pays, de femme», explique-t-il.

Les enfants des stars

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles