Julianne Moore : un Bel Canto dont elle se souviendra

CoverMedia

30.9.2018 - 09:33

Source: Covermedia

L'actrice Julianne Moore a appris les paroles de morceaux d'opéra « presque syllabe par syllabe ». pour le film Bel Canto. Dans une interview pour Town and Country, elle a parlé du défi qu'incarner une cantatrice a représenté pour elle.

Julianne Moore a pris très au sérieux son rôle de chanteuse d'opéra dans le film Bel Canto, réalisé par Paul Weitz et basé sur le roman 2001 d’Ann Patchett. L’actrice oscarisée y interprète une célèbre soprano américaine, Roxane Coss, et pour elle, tenir le rôle d'une cantatrice n'a pas été une mince affaire. Elle a ainsi expliqué qu'elle avait pris des cours avec des artistes professionnels avant le début du tournage.

« J'ai étudié avec un coach, Gerald Martin Moore, qui était tellement gentil et généreux, et qui m'a vraiment enseigné de la même façon qu'il l'aurait fait avec un chanteur, a-t-elle déclaré au magazine Town and Country, ajoutant qu'elle a même dû apprendre de nouvelles langues pour son rôle. Je ne parle aucune de ces langues, donc j'ai appris par le son, presque syllabe par syllabe. »

Bien qu'elle ait passé beaucoup de temps à apprendre à chanter l’opéra, la voix que l'on entend dans le film est celle de la soprano Renee Fleming. Et le réalisateur Paul Weitz s'est dit ravi du résultat final. « C'était une décision spécifique de demander à Renee de faire la voix du personnage. Ce que j'espérais, c'était une sorte d'alchimie, a-t-il expliqué. Avec les acteurs, vous espérez toujours être en mesure de les aider à trouver leur personnage. Je savais que si je laissais Julianne et Renee entre elles, c’est ce qui se passerait. »

Mais Bel Canto ne parle pas que de musique. En effet, dans l'histoire principale, Roxane se retrouve piégée dans une prise d’otage lorsqu'elle est invitée à se produire pour un riche industriel Sud-américain. Et Julianne Moore est heureuse que le film respecte l'histoire originale. « Je me souviens de la sortie de ce livre. Il avait un gros potentiel, mais je ne l'ai jamais lu parce qu'il avait toujours l'air d'être sur le point d'être transformé en film », a-t-elle ajouté en souriant.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia