Katy Perry au tribunal pour plagiat

CoverMedia

19.7.2019 - 11:07

Katy Perry en mai 2019.
Source: Derrick Salters/WENN.com

Katy Perry était au tribunal, jeudi (18 juillet 19), pour se défendre contre des accusations de plagiat sur sa chanson «Dark horse». Selon The Blast, la mélodie aurait été copiée sur une chanson de rap chrétien.

Katy Perry s'est rendue au tribunal pour répondre aux accusations de plagiat dont son titre «Dark horse» fait l'objet. La pop star et ses collaborateurs Juicy J et Dr. Luke ont été accusés d’avoir volé la mélodie de la chanson de 2008, Joyful Noise, des rappeurs chrétiens Marcus Grey, dit «Flame», et de Chike-Ojukwu.

La chanteuse américaine est accusée d'avoir créé «une fausse association entre la musique de Joyful Noise et la sorcellerie anti-chrétienne, le paganisme, la magie noire et les images Illuminati évoquées dans la chanson des accusés», selon des documents obtenus par The Blast.

La star de 34 ans semblait prête pour la bagarre en arrivant à la cour de Los Angeles vêtue d'une veste de tailleur Versace vert menthe et d'un pantalon assorti. Elle s'est ensuite avancée à la barre pour expliquer qu'elle n'avait jamais entendu parler de Joyful Noise avant que les rappeurs ne la poursuivent en justice. Elle a affirmé avoir entendu le beat de la chanson pour la première fois quand Dr Luke le lui avait envoyé alors qu'elle était en vacances dans sa ville natale de Santa Barbara, en Californie, et avait, par la suite, écrit Dark Horse en à peine quatre heures.

La rappeur Flame affirme que la chanson de Katy Perry a détruit sa réputation dans le monde de la musique chrétienne, car sa chanson est maintenant associée à la sienne. L'affaire continue.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia