Polémique

La famille d’Aretha Franklin choquée par l’hommage du pasteur

CoverMedia

4.9.2018 - 16:06

Aretha Franklin
Source: Covermedia

La famille d’Aretha Franklin a trouvé le discours du pasteur Jasper Williams Jr. lors des funérailles de la Reine de la soul «détestable». Le neveu de la chanteuse a fait part de sa colère auprès de l’Associated Press.

La famille d’Aretha Franklin ne cautionne pas le discours prononcé par le pasteur Jasper Williams Jr. lors des funérailles de la Reine de la soul. Ce dernier a donné un discours jugé plus que borderline par les proches de la chanteuse défunte. «Il a parlé pendant 50 minutes et à aucun moment il ne lui a rendu un hommage correct», a déploré le neveu d’Aretha Franklin, Vaughn Franklin.

Deux sujets ont particulièrement choqués les proches de la chanteuse. Tout d’abord, le pasteur a expliqué que les enfants élevés sans père, c’est comme «un avortement après la naissance». Aretha Franklin ayant élevé seule ses quatre fils, on peut comprendre la colère de ses proches.

Des propos polémiques

D’autre part, en réponse à Stevie Wonder qui a lancé au cours des funérailles «Les vies des noirs comptent» (en référence au mouvement Black Lives Matter), le pasteur a répondu par la négative, expliquant que les vies des noirs compteront quand ces derniers arrêteront de s’entretuer. Un point de vue qui ne passe clairement pas auprès de la famille d’Aretha Franklin, élevée dans la lutte pour les droits civiques, dont le père de la chanteuse, C.L. Franklin, était un fervent défenseur.

Le neveu d’Aretha Franklin a ajouté que la Reine de la soul n’avait pas choisi ce pasteur en particulier pour la cérémonie, personne n’ayant discuté avec elle de ses funérailles de son vivant. Le pasteur Jasper Williams Jr. avait officié lors des obsèques du père de la chanteuse et à d’autres commémorations familiales, raison pour laquelle il a aussi participé à celle de la diva. Ce dernier a tenu à répondre aux critiques de la famille d’Aretha Franklin, expliquant: «Je comprends (leur opinion)… Je la regrette. Et je suis désolé qu’ils aient ce ressenti».

Aretha Franklin

Retour à la page d'accueil

CoverMedia