La sex-tape de R. Kelly restera sous scellées

CoverMedia

27.6.2019 - 11:05

Soul Train Weekend concert at Mandalay Bay Events Center - Performances Featuring: R. Kelly Where: Las Vegas, Nevada, United States When: 07 Nov 2015 Credit: WENN.com
Source: WENN.com

Un juge de l’Illinois a ordonné qu'une vidéo qui montre R. Kelly abuser d'une mineure ne soit pas rendue publique. Comme le rapporte WENN, la vidéo a été présentée comme preuve accablante contre le chanteur lors d'une audience, mercredi matin (26 juin 19).

R. Kelly a été reconnu par plusieurs témoins sur une sex-tape impliquant une mineure et un juge a décidé de ne pas la rendre publique. Le chanteur de I Believe I Can Fly est retourné au tribunal de Chicago, mercredi matin (26 juin 19), pour faire face à une série d'accusations de sévices sexuels aggravés sur quatre femmes, dont trois étaient mineures au moment des faits.

Au cours de l'audience, les procureurs ont présenté une preuve essentielle dans l'affaire : un enregistrement vidéo qui montrerait la star ayant des rapports sexuels avec une adolescente de 14 ans, il y a une vingtaine d'années. Le film a été remis aux autorités cette année par l'avocat Michael Avenatti, qui représente deux des plaignantes, et après avoir visionné l'enregistrement, le juge Lawrence County du comté de Cook a ordonné aux deux parties de veiller à ce que la vidéo ne soit pas mise à la disposition du public. Le juge a fixé la prochaine audience au 15 août, le chanteur devant être jugée début 2020.

Le chanteur de R&B avait précédemment plaidé non coupable des 10 chefs d'accusation retenus contre lui avant d'être accusé de 11 chefs d'accusation différents en mai, pour agression sexuelle à l'encontre d'une mineure, en janvier 2010. Il a également démenti ces accusations.

En 2008, R. Kelly avait déjà été acquitté lors d'un procès pour pédopornographie.

Accro aux drogues, à l'alcool, au sexe: ces stars ont réussi leur sevrage

Retour à la page d'accueil

CoverMedia