Le baptême du «royal baby» devrait rompre avec la tradition

AllTheContent

2.7.2019

Le prince Harry, toujours prêt à faire sourire son auditoire.
Keystone

C’est le quotidien britannique «Daily Mail» qui a annoncé la nouvelle. Archie, le «royal baby» de Meghan Markle et du prince Harry sera bientôt baptisé. Comment se déroulera l’événement? Et qui seront ses parrain et marraine? Les parents ont en tous cas déjà choisi d’enfreindre quelque peu le protocole…

Le «royal baby» tant attendu, fils du prince Harry et de Meghan Markle, est né le 6 mai dernier. Tradition oblige, le «Daily Mail» révélait dimanche que le baptême du petit prince aurait lieu très prochainement. C’est en effet deux mois jour pour jour, c’est-à-dire le 6 juillet prochain, qu’aura lieu l’événement. Où se tiendra l’événement? Qui seront les invités? Comme à l’ordinaire Meghan et Harry ont prévu de rompre avec la tradition…

Le faire-part du baptême dévoilé

L’un des premiers événements solennels de la vie du très jeune Archie Harrison aura lieu le samedi 6 juillet prochain au sein de la chapelle privée du château de Windsor, à l’ouest de Londres. Ce baptême, contrairement à ce que l’on pensait, ne se déroulera donc pas dans la chapelle Saint-George de Windsor, lieu où Meghan et Harry s’étaient dit «oui» en mai 2018. Et c’est en (très) petit comité, à l’abri des regards, qu’environ 25 invités devraient assister à la cérémonie, informe Rebecca English, experte des têtes couronnées, sur son compte Twitter. Hormis les différents membres de la famille royale, difficile de prévoir à cette heure qui sera convié pour l’événement, rapporte encore «Paris Match». En revanche, des noms célèbres circulent déjà quant aux personnes qui pourraient être choisies pour endosser les rôles de parrain et marraine auprès du bébé.

Parrain, marraine: qui seront les heureux élus?

Parmi ceux et celles qui pourraient être désignés en tant que parrain et marraine d’Archie, des proches du couple parental. Jessica Mulroney, styliste et amie de Meghan, Amal Clooney, actrice et épouse de George, la tenniswoman Serena Williams, ou encore Charles Mark Dyer, un garde royal d’origine galloise, ressemblant étrangement à son ami Harry…
Aucun nom n’a pour le moment été confirmé, mais pour endosser ce rôle privilégié, les heureux élus devront, pour sûr, se montrer irréprochables au sein de la famille royale.

Nouvelle entorse au protocole

Pour les baptêmes de leurs trois enfants – George, Charlotte et Louis –, le prince William et Kate Middleton avaient accepté la présence de médias. Se démarquant une nouvelle fois des coutumes en vigueur, Meghan et Harry ont, quant à eux, préféré tenir éloignés les journalistes. Et ce, afin de préserver leur fils, qu’ils souhaitent élever loin des caméras. Une cérémonie dans la plus stricte intimité, qui ne permettra pas non plus au public d’avoir un aperçu du petit Archie. Alors que leurs aînés Kate et William avaient présenté leurs bébés à la foule une fois baptisés, le duc et la duchesse de Sussex dérogeront aussi à la règle. Seuls quelques clichés seront postés sur le compte Instagram officiel de la famille royale, «Sussex Royal» les jours suivant le baptême, précise Rebecca English.

Une tradition remise en cause

Autre tradition bientôt remise en question par le couple, le «royal baby» ne devrait pas être gardé par une nounou britannique formée à l’éminente école Norland – dont sortent d’ordinaire les «royal nannies». C’est en fait à une nurse américaine – et peut-être à un homme – que les jeunes parents feront appel, explique «Madame Figaro». Sans doute pour garantir à Archie une transmission de la culture dans laquelle a toujours baigné sa mère.

La famille royale britannique:

La première apparition publique d'Archie

Retour à la page d'accueil