Le fils adoptif de Whitney Houston est mort d’une overdose d’héroïne

CoverMedia

7.2.2020 - 13:35

Nick Gordon Lifetime's new reality series 'The Houstons: On Our Own' premiere launch party at the Tribeca Grand Hotel - Arrivals Featuring: Nick Gordon Where: New York City, United States When: 22 Oct 2012 Credit: WENN
Source: WENN

Le fils adoptif de Whitney Houston, Nick Gordon, est décédé le 1er janvier dernier. Selon CNN, les résultats de l’autopsie concluent à une overdose d’héroïne comme l’avait déjà suggéré le frère du disparu.

Nick Gordon, l’ex-copain de Bobbi Kristina Brown et fils adoptif de Whitney Houston, est mort d’une overdose d’héroïne. Le rapport toxicologique issu de l’autopsie a confirmé que son arrêt cardiaque était lié à une prise de drogues.

Un cocktail de caféine, de morphine et de naloxone (une substance qui stoppe les overdoses d’opioïdes) a été décelée par l’expertise comme le rapporte CNN.

Nick Gordon a passé sept heures dans un hôpital de Floride avant de succomber le 1 er janvier (20) à l’âge de 30 ans. Son frère a confirmé la nouvelle le jour du Nouvel An, suggérant qu’il était mort des suites d’une overdose.

Des sources affirment que Nick Gordon ne s’était jamais remis de la mort de sa compagne, Bobbi Kristina Brown (fille de Whitney Houston et Bobby Brown), survenue en janvier 2015. La jeune femme avait été trouvée inconsciente dans sa baignoire au domicile du couple puis placée en coma artificiel avant de trouver la mort six mois plus tard. Les résultats de l’autopsie avaient montré que l’intoxication par la drogue et l’immersion dans l’eau du bain étaient à l’origine des dégâts subis par ses poumons et son cerveau, entrainant finalement son décès.

Nick Gordon avait été déclaré légalement responsable de la mort de Bobbi Kristina Brown et condamné à payé 36 millions de dollars à ses héritiers. Aucune charge criminelle n’avait été retenue contre lui.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia