Lizzo est accusée de plagiat pour son titre Truth Hurts

CoverMedia

16.10.2019 - 13:26

2019 MTV Video Music Awards at Prudential Center - Red Carpet Arrivals Featuring: Lizzo Where: New York, New Jersey, United States When: 26 Aug 2019 Credit: Ivan Nikolov/WENN.com
Source: Ivan Nikolov/WENN.com

Lizzo a été accusée par les frères Justin et Jeremiah Raisen d’avoir plagié son titre Truth Hurts à partir sur une chanson qu’ils ont composé ensemble auparavant. L’un des jumeaux a fait part de son désarroi dans un long message publié sur Instagram, provoquant une réaction de l’équipe juridique de la chanteuse.

Lizzo fait face à des accusations de plagiat pour son hit Truth Hurts. En effet, les frères Justin et Jeremiah Raisen, auteurs-compositeurs, affirment avoir aidé la chanteuse à écrire la chanson sans avoir été crédités.

Justin Raisen a affirmé dans un post Instagram daté du 15 octobre (19) que lui, son frère Lizzo, Jesse Saint John et Yves Rothman étaient présents dans leur studio en avril 2017 lorsqu’ils ont composé une chanson intitulée Healthy. Truth Hurts comporterait de nombreuses similitudes avec ce morceau, jusqu’à reprendre une phrase à l’identique. « Nous n’avons jamais été contactés pour être crédités concernant l’utilisation des parties de Healthy (la mélodie, les paroles et les accords) qui apparaissent sur Truth Hearts, a écrit Justin Raisen.

Après avoir contacté (le producteur) Ricky Reed et l’équipe de Lizzo afin d’y remédier, nous avons contesté le titre depuis sa sortie en 2017. Nous avons essayé de régler ça discrètement durant les deux dernières années, demandant uniquement 5% chacun sans succès. Nous faire entendre publiquement auprès de notre famille, de nos amis, des artistes et de nos collègues semble être la seule façon de révéler le stress émotionnel que nous a causé cette affaire. »

En réponse, l’avocate Cynthia S. Arato, qui représente Lizzo, a publié un communiqué par l’intermédiaire du New York Times. « Les frères Raisen n’ont pas écrit Truth Hurts. Ils n’ont pas collaboré avec Lizzo ou qui que ce soit d’autre pour créer cette chanson, et ils n’ont pas participé à créer le matériel dont ils réclament aujourd’hui les profits. Et c’est pourquoi ils ont expressément renoncé, par écrit, à réclamer toute paternité sur ce travail il y a plusieurs mois », peut-on lire.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia