Martin Scorsese s’attaque au site Rotten Tomates

CoverMedia

11.10.2017 - 13:22

Martin Scorsese attending the premiere of 'Silence' at the Directors' Guild Of America in Los Angeles, California. Featuring: Martin Scorsese Where: Los Angeles, California, United States When: 05 Jan 2017 Credit: Charlie Steffens/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Dans les pages du Hollywood Reporter, Martin Scorsese a fait savoir son aversion pour le site Rotten Tomatoes, qui note et critique les films. Le réalisateur a expliqué qu’il avait un problème avec les personnes qui réduisent la qualité d’un film à un chiffre, et que le cinéma contemporain est souvent jugé trop sévèrement.

En reconnaissant avoir reçu sa part de critiques positives et négatives au fil des années, il a indiqué que les critiques partageaient auparavant leur opinion d’une « façon prévenante, avec de vraies positons sur lesquelles ils se sentaient obligés de discuter », contrairement à aujourd’hui. « Le jugement brutal fait lors de la première semaine a rendu le spectateur assoiffé de sang et de sport encouragé par une approche encore plus brutale aux critiques de film, a-t-il écrit. Je parle des sociétés d’étude de marché comme Cinemascore, qui a commencé à la fin des années 70, et des agrégateurs en ligne comme Rotten Tomatoes, qui n’ont absolument rien à voir avec de vraies critiques de films. Ils notent un film de la façon dont on noterait un cheval dans une course de chevaux, un restaurant dans un guide Zagat, ou un appareil ménager dans Consumer Reports. Ils ont tout à voir avec l’industrie du cinéma et absolument rien à voir avec la création ou les critiques intelligentes de film ».

En ajoutant que « même le nom en réalité Rotten Tomates (« tomates pourries » en français, NDLR) est insultant », le réalisateur a utilisé la sortie récente de Mother! de Darren Aronofsky comme un exemple où de telles critiques arrivent en premier et ont un immense impact sur la première semaine, lui valant la note F (la pire) du site CinemaScore.

Martin Scorsese a expliqué combien il était « dérangé par tous ces jugements sévères » sur les films et le fait que le faible score soit devenu une nouvelle à lui tout seul. « Après que j’ai eu la chance de voir Mother!, j’étais même plus dérangé par cet empressement au jugement, et c’est pour cela que je voulais donner mon opinion. Les gens avaient l’air en état de choc, tout simplement parce que le film ne pouvait pas être facilement défini ou interprété ou réduit à une description de deux mots », a-t-il ajouté.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia