Meghan Markle: pourquoi son assistante a-t-elle démissionné?

AllTheContent

7.12.2018

Meghan Markle avec son mari, le prince Harry. Son assistante personnelle a démissioné après six mois de service.
Keystone

On a récemment appris la démission de l’assistante personnelle de Meghan Markle, après seulement six mois de service. En cause, le caractère autoritaire et capricieux de la duchesse de Sussex, et la pression qu’elle impose à son staff. Un comportement qui, en plus de l’avoir fait pleurer, a poussé son ancienne employée Melissa Touabti à fuir.

Au service de Meghan Markle durant six mois, il n’en aura pas fallu plus à Melissa Touabti, Française de 39 ans, pour claquer la porte. Selon la quasi-totalité des médias, ce n’est autre que le caractère invivable de la jeune mariée qui aurait provoqué ce départ précipité… Pourtant reconnue pour son grand professionnalisme, elle avait précédemment été l’assistante de Robbie Williams, et était sans doute habituée aux exigences parfois démesurées… Comme Edward Lane Fox et Katrina McKeev, deux autres employés de Meghan ayant plié bagage peu avant elle, Melissa n’aura donc pas supporté le poids qui pesait sur ses épaules, selon le magazine «Voici».

«Elle a fini en larmes»

«Son poste était soumis à une très intense pression et, au final, c’en était trop. Elle a dû supporter beaucoup de choses. Meghan lui en demandait beaucoup et elle a fini en larmes. Melissa est une grande professionnelle et fantastique dans son travail, mais la situation était arrivée à un point critique et il valait mieux pour toutes les deux qu’elles suivent des chemins séparés», a révélé une source proche au «Daily Mail». Mais d’autres membres de l’entourage de Meghan nuancent cette explication, arguant que cette dernière n’a «pas peur d’exprimer ses opinions» et que «beaucoup adhèrent» à ce comportement.

Le prince Harry soutient sa femme

Parmi ceux qui «adhèrent», le prince Harry sans aucun doute… «Ce que Meghan veut, Meghan l’obtient!», avait-il même proclamé peu avant son mariage, selon le magazine «The Sun». Cette déclaration fracassante était intervenue lors du quiproquo concernant la tiare royale qui avait opposé la future mariée à la reine Elizabeth II. Autre caprice durant les préparatifs de la cérémonie, Meghan aurait aussi exigé que la chapelle où allait se dérouler le mariage soit entièrement désinfectée.

«L’ouragan Meghan»

Aujourd’hui mariée, Meghan, qui fait montre d’une «énergie débordante» ainsi qu’un «fort tempérament», aurait aussi été surnommée par son entourage «l’ouragan Meghan», d’après le «Daily Mail». Elle se lèverait «tous les jours à 5 heures du matin», et veillerait à ce que tous ses employés soient sur le pied de guerre, «efficaces dès l’aube», selon cette même source. Ce que certains qualifieraient d’une «formidable éthique de travail» consisterait pour d’autres en une volonté d’imposer une discipline quasi-despotique.
Plus de six mois après la noce, il semble en tous cas que la jeune duchesse de Sussex ne se soit pas vraiment adoucie. On parle notamment de tensions entre elle et Kate, et du fossé que ces dernières creuseraient entre les différents membres du clan royal…

Qui est la femme qui protège Meghan?

Retour à la page d'accueil