Mena Suvari détaille l'enfer qu'elle a vécu dans ses mémoires

Covermedia

22.7.2021 - 14:43

Mena Suvari
Covermedia

Mena Suvari a été victime d'agressions sexuelles depuis ses 12 ans, jusqu'à ses 20 ans. L'actrice dévoile l'enfer qu'elle a vécu dans ses mémoires.

Covermedia

22.7.2021 - 14:43

Mena Suvari est «chanceuse» d'avoir survécu à «des années d'agressions sexuelles répétées», qui l'ont menée à une addiction à la drogue, a-t-elle dévoilé dans son nouveau livre, The Great Peace: A Memoir. L'actrice a récemment évoqué, lors d'une interview avec People, le fait d'avoir caché son terrible traumatisme.

«Je vivais une double vie. Chaque fois que j'étais sur le plateau. Chaque fois que j'étais interviewée. Je jouais en permanence, c'était un autre rôle à jouer, de faire semblant d'aller bien», a-t-elle expliqué.

«Entre les âges de 12 et 20 ans, j'ai été victime d'agressions sexuelles répétées», écrit-elle dans son livre. La star affirme avoir été violée par un ami d'un de ses frères aînés, auquel elle fait référence sous le surnom de KJ, puis forcée à avoir des relations avec un manager qu'elle voyait comme son protecteur, lorsqu'elle avait 15 ans, avant d'être sexuellement et émotionnellement abusée par un petit ami, Tyler, qu'elle a rencontré avant ses 17 ans. Au cours de leur relation, qui a duré trois ans, il lui aurait mis la pression pour participer à des ménages à trois et lui aurait demandé de lui trouver des filles. «Non, je ne veux pas faire ça», se rappelle-t-elle lui avoir dit, alors qu'il lui mettait la pression pour avoir une relation sexuelle.

Puis un jour il l'a violée dans sa maison de famille. «Une partie de moi est morte ce jour-là. Il m'a utilisée, a pris son plaisir, et m'a jetée. Il m'a traitée de p*te. Je n'ai jamais eu d'expérience sexuelle saine. Mon choix était perdu. Et cela s'ajoutait au fait que je me sentais ignorée, ce qui a créé un concept que j'avais de moi-même. Ma valeur», explique-t-elle.

Elle s'est alors tourné vers la drogue. «Je prenais tout ce que je pouvais, juste pour survivre», affirme-t-elle. Mena Suvari a finalement pu rompre avec Tyler et arrêter la drogue, grâce à la thérapie et au soutien de ses amis, avant de rencontrer en 2016 celui qui allait devenir son mari, le bien-nommé Mike Hope, sur le plateau de «I'll Be Home For Christmas». Ils ont depuis un fils, Christopher, né en avril 2021.

Mena Suvari espère désormais que ses mémoires pourront aider celles et ceux qui en ont besoin.