Michelle Williams, des Destiny's Child's, pleure la perte de son père

23.12.2020

Michelle Williams of Destiny's Child arrives at the House of Blues to attend a concert in Los Angeles, Monday, June 26, 2006. (AP Photo/Lucas Jackson)
Michelle Williams des Destiny's Child lors d'un concert à Los Angeles, en juin 2006. 
KEYSTONE

Michelle Williams, des Destiny's Child's, a annoncé sur Instagram le décès de son père. Aussitôt, de nombreux messages affectueux ont afflué, dont ceux de Tina Knowles-Lawson, la mère de Beyoncé.

Michelle Williams pleure la perte de son père bien-aimé. La star de Destiny's Child a annoncé la triste nouvelle à ses abonnés d'Instagram en partageant son chagrin à la mort de Dennis Williams, le patriarche de la famille, qui n'avait que 68 ans.

Dans une longue légende lui rendant hommage, sa fille a indiqué qu'il avait lutté contre une longue maladie, mais n'a pas apporté de détails supplémentaires : « Je ne sais pas quoi dire ni par où commencer. Papa, tu t'es battu plus fort que ceux d'entre nous qui sont en bonne santé. Pendant 15 ans, tu t'es BATTU !!! Tu as vraiment survécu à des moments où nous pensions que tu n'y arriverais pas ! Maman a dit qu'hier soir, elle t'a chanté des chansons et tu avais l'air si content et un regard de paix dans les yeux. Tu n'as pas eu mal non plus !! Le Seigneur t'a pris dans ses bras ce matin et je suis si reconnaissante que tu te reposes en Lui !!! Je t'aime Papa !!!! »

La chanteuse a été inondée de messages de condoléances de ses fans et de ses amis célèbres, dont Tamar Braxton et Jermaine Dupri.

Tina Knowles-Lawson, la mère de Beyoncé – sa camarade des Destiny's Child – lui a adressé le tendre message de compassion : « Ma Belle, je suis vraiment désolée !!! Ton père était un vrai guerrier... Nous t'aimons tellement. » Lundi, elle a également demandé à ses propres disciples d'Instagram de garder Michelle Williams et ses proches dans leurs pensées pendant cette période difficile : « Priez pour Michelle @michellewilliams et sa belle famille qui ont perdu leur patriarche M. Williams hier. »

Retour à la page d'accueil