Actu people

Naomi Campbell : combat le racisme dans le prochain numéro de Vogue

CoverMedia

25.10.2020 - 09:34

Sean Penn, Bryan Lourd and Vivi Nevo host the 10th Anniversary Gala benefiting CORE at the Wiltern Theatre Featuring: Naomi Campbell Where: Los Angeles, California, United States When: 15 Jan 2020 Credit: Faye's Vision/Cover Images
Source: Faye's Vision/Cover Images

Naomi Campbell s'est attaqué au racisme dans le prochain numéro de Vogue US. Elle estime qu'il est temps que le Royaume-Uni fasse face à la réalité.

Naomi Campbell a appelé le Royaume-Uni à lutter contre le racisme dans son interview pour le magazine Vogue américain. La mannequin née à Londres est éblouissante dans une robe haute couture blanche Dior, posant debout sereinement, les yeux fermés, et elle a affirmé à la publication qu'il était temps pour son pays de commencer à aborder la question de l'égalité. « Je préfère que le racisme soit juste sous mes yeux et que je sache à quoi je suis confrontée, plutôt que de le supprimer, a-t-elle déclaré. Sans manquer de respect pour le pays où je suis née, nous devons le déterrer, le mettre en avant et y faire face. Il ne faut plus le mettre de côté. »

La star de 50 ans n'a jamais eu peur d'aborder le sujet du racisme et est souvent saluée comme une militante pour la défense des mannequins et créateurs de mode noirs. Et bien qu'elle soit parfois décrite comme une « femme noire en colère », elle ne compte pas s'excuser d'avoir dit ce qu'elle pensait. « Maintenant, je suis heureuse que tout le monde soit sur la même longueur d'onde (en matière de racisme), que tout le monde se sente à l'aise pour parler de son expérience sans ressentir de stigmatisation. Mais pour moi, rien n’a changé. Je vais parler de la même manière. »

Elle a également révélé qu'on lui avait conseillé de ne pas en parler si ouvertement par le passé, de peur de nuire à sa carrière florissante. « Il y avait certaines choses que je faisais quand j'étais plus jeune et on me disait qu'elles étaient mauvaises pour ma carrière, a-t-elle expliqué. Maintenant, les choses que je fais ne sont plus seulement pour moi. Je pense davantage à ma culture et à ma race, plutôt qu'à moi. »

Sur Instagram, lundi, Naomi Campbell a partagé sa joie d'avoir décroché une autre couverture du Vogue américain alors qu'elle passe le cap de la cinquantaine. « 50 a été une année de découverte de soi, de réflexion et de surprises ... après 27 ans, faire à nouveau la couverture du Vogue américain, ça dépasse mon imagination », a-t-elle écrit pour accompagner sa photo de couverture.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia