Nicholas Hoult et Benedict Cumberbatch : dépassés par la science dans The Current War

CoverMedia

30.12.2017 - 09:42

Covermedia

Nicholas Hoult et Benedict Cumberbatch se sont sentis « perdus » lors des cours de sciences qu'ils ont pris en préparation de The Current War. Dans une interview pour M. PORTER, Nicholas Hoult a évoqué son fascinant personnage, le scientifique Nikola Tesla.

Nicholas Hoult joue l'inventeur Nikola Tesla aux côtés de Benedict Cumberbatch et de Michael Shannon, qui incarnent les pionniers de l'électricité, Thomas Edison et George Westinghouse. Dans le film, les trois scientifiques s'affrontent pour déterminer quel système électrique alimentera le monde moderne.

Nicholas Hoult et Benedict Cumberbatch ont tous deux pris des leçons de sciences avant le début du tournage et ont avoué dans une interview pour le magazine M. PORTER qu'ils se sont sentis quelque peu dépassés par la technicité des leçons.

« Vous savez quoi, on était tous les deux assez perdus, a déclaré Nicholas Hoult. Et (Benedict) a dit que je m'en sortais mieux que lui dans cette leçon, mais j'en doute. (…) Vous savez quand une question commence, et vous êtes là : “OK, mais alors vous allez plus vite que la musique. Ça pose un millier d'autres questions.“ J'essayais de comprendre les électro-aimants et les dynamos et toutes ces sortes de choses »

L'acteur de 27 ans a également dû se mettre au régime pour jouer avec l'inventeur serbo-américain, qui est surtout connu pour avoir contribué à la conception du système moderne d'alimentation en courant alternatif.

« Pour The Current War, ils m'ont demandé de perdre du poids, alors j'ai mangé moins, ce qui est vraiment déprimant », a-t-il ajouté.

Au cours de ses recherches, il a découvert quelques anecdotes étranges à propos de Nikola Tesla, qui a auparavant été incarné à l'écran par David Bowie dans Le Prestige de Christopher Nolan en 2006.

« Il était obsédé par le chiffre trois, a-t-il expliqué. Il calculait le volume cubique des aliments avant de les manger. Oh, et il était obsédé par les pigeons. Et il avait ces flashs dans son cerveau de choses qu'il voulait inventer et il pouvait d'abord les construire complètement dans son esprit. »

La date de sortie du film, qui a été présenté au Festival international du film de Toronto de 2017, n'a pas encore été confirmée.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia