Patrick Bruel et Ari Abittan: le dîner au restaurant de trop?

CoverMedia

7.12.2020

epa07946535 French actor Patrick Bruel arrives for the screening of 'Le Meilleur reste a venir' (The Best is Yet to Come) at the 14th annual Rome Film Festival, in Rome, Italy, 24 October 2019. The film festival runs from 17 to 27 October 2019. EPA/ETTORE FERRARI
Patrick Bruel, sur une image d'archives.
Keystone

Patrick Bruel et Ari Abittan ont été photographiés lors d’un dîner clandestin qui a réuni pas mal de monde dans un restaurant parisien. Les photos, publiées dans Voici, suscitent l’indignation.

Patrick Bruel et Ari Abittan ont enfreint les règles du confinement en dinant au resto avec une quarantaine d’autres personnes. Et cela ne passe pas du tout ! Public, qui publie des photos va jusqu’à titrer «Le dîner de la honte».

Or, si des internautes se disent choqués par l’inégalité de traitement pour «ceux qui se croient au-dessus des lois visiblement» et ne trouvent «pas ça normal», même si «c’est pour le boulot», d’autres considèrent que le honte revient au magazine et l’un d’eux fait un raccourci historique dans un Tweet: «la délation des heures sombres de notre histoire pourtant nous sommes en 2020».

Un quarantaine d'invités?

Reprenons le contexte: la France vit sous le régime du confinement, et sur l’ensemble du territoire métropolitain, il est interdit aux restaurants de recevoir des clients pour déjeuner ou dîner. Or, selon Public, un restaurant du XVIe arrondissement de Paris aurait ouvert ses portes à une quarantaine d’invités. Le dîner clandestin aurait duré de 20 h 30 à 1 heure du matin. Oubliés les gestes barrière et le port du masque (difficile à garder quand on mange)! C’est parce que les contacts entre convives sont considérés par les scientifiques du monde entier comme un vecteur privilégié de transmission du nouveau coronavirus que les restaurants sont fermés là où l’épidémie est intense. Et c’est le cas en France, les restaurants et bars ne devront rouvrir donc qu’en janvier 2021, après les fêtes.

La présence de Patrick Bruel, qui a été contaminé par la Covid-19 et exhorte ses fans à «rester chez eux» à l’abri, peut étonner, même s’il ne doit plus considérer qu’il est «à risques».

Retour à la page d'accueil