Collaboration en 2010

Pierce Brosnan «ne sait pas» s'il travaillerait avec Roman Polanski 

CoverMedia

4.7.2020 - 09:32

Source: Phil Lewis/WENN.com

Pierce Brosnan hésiterait à collaborer de nouveau avec Roman Polanski maintenant que les accusations de viol et de harcèlement sexuel dont il fait l'objet refont surface. Il s'est exprimé dans une interview pour «The Guardian».

Pierce Brosnan ne sait pas s'il travaillerait avec Roman Polanski aujourd'hui, suite aux accusations de harcèlement sexuel et d'agression portées contre lui. La star de 67 ans est apparue dans «The Ghost Writer», le film de 2010 du réalisateur franco-polonais basé sur le roman «The Ghost» de Robert Harris, le cinéaste étant à l'époque en exil en Europe suite à une condamnation pour viol remontant à 1977 aux États-Unis.

Expliquant sa décision de travailler avec le cinéaste de «Chinatown» à l'époque, l'acteur britannique a déclaré au «Guardian» qu'il avait accepté son «rôle dans "The Ghost Writer" en raison du travail que Roman Polanski avait fait en tant qu'artiste, en tant que réalisateur». «Je n'ai pas laissé le reste de sa vie influencer mon choix, a-t-il ajouté. Je devais être honnête avec moi-même et savoir que justice avait été faite, à moitié défaite, et j'ai procédé en tant qu'acteur.»

«C'est un monde très toxique»

Après les révélations sur les abus du géant du cinéma déchu Harvey Weinstein en 2017 et le mouvement #MeToo qui les a suivies, de nombreuses femmes se sont manifestées pour accuser ou pour répéter leurs accusations d'agression sexuelle contre Roman Polanski. Lorsqu'on lui a demandé si, aujourd'hui, il travaillerait avec le cinéaste de 86 ans, l'ancien acteur de James Bond a répondu: «Je ne sais pas si, dans ce climat, j'aurais pris la même décision, fait le même choix. Ce sont des temps dangereux et c'est un monde très toxique. Je ne sais pas.»

Roman Polanski a avoué avoir eu des relations sexuelles illégales avec Samantha Geimer, une mineure, lors d'une fête hollywoodienne, et a purgé 42 jours de prison, mais a ensuite fui les États-Unis par crainte que son accord avec la justice soit remis en cause. Les autorités américaines ont longtemps cherché à le traduire en justice et il a fait face à de nouvelles allégations qui ont incité des militants à protester contre la sortie de son dernier film, «J'accuse».

Pierce Brosnan a ensuite déclaré qu'il avait trouvé le scandale Weinstein profondément troublant et espérait que l'industrie du divertissement ait changé pour le mieux. «C'était absolument épouvantable et cela a vraiment changé le paysage et le lieu de travail pour les femmes à Hollywood. Ça a été une chute puissante qui a été vraiment laide et triste pour toutes les parties concernées. Que cet homme ait trouvé acceptable de se comporter de cette manière en compagnie de jeunes femmes qui essayaient de faire carrière, c'était bouleversant de voir ça se dérouler chaque jour, chaque semaine.»

Retour à la page d'accueil

CoverMedia