Rihanna a insisté pour pouvoir porter des dreadlocks dans Ocean's 8

CoverMedia

4.6.2018 - 11:14

Source: Covermedia

Rihanna a voulu porter des dreadlocks dans le prochain film Ocean's 8 en hommage aux origines de son personnage. Son coiffeur, Yusuf Williams, a abordé la création de ce personnage à Refinery29.

Rihanna incarne le génie des technologies Nine Ball dans Ocean's 8, réalisé par Gary Ross, qui raconte l'histoire d'un groupe de femmes qui prévoient de voler des bijoux lors du Met Gala de New York. La star a été vue avec des dreadlocks pendant le tournage fin 2016, et son coiffeur Yusef Williams a maintenant expliqué que son look a été étudié pour créer un lien avec ses racines caribéennes. « Nous pensions que ce serait fort, a-t-il déclaré à Refinery29. Ses locks maintiendraient ce lien avec l'Afrique, elle garderait son accent, elle n'allait pas être une Américaine dans ce film, Nine Ball est toujours une fille des Caraïbes qui se trouve juste aux Etats-Unis. »

Le coiffeur a ensuite confié que Rihanna a passé beaucoup de temps à discuter de tous les détails de l'apparence de son personnage avec le cinéaste. Ils voulaient transmettre une esthétique « relax et minimale », les cheveux de Rihanna servant de point de départ à toutes les décisions de costumes. « Elle porterait les mêmes choses encore et encore, a expliqué Yusef Williams. Mais je pense que la seule chose dont elle se souciait le plus était ses cheveux. Quand les gens ont des locks, c'est comme leur couronne. C'est leur fierté et leur joie. C'est comme une fleur... Vous devez la nourrir et la regarder pousser. Les cheveux ont joué un grand rôle dans la personnalité de Nine Ball. »

Il a fallu trois heures à Yusuf Williams et à quatre assistants pour transformer les cheveux de Rihanna avant de tourner. Ils ont choisi de créer une « côté reggae ». « Nous avons utilisé des tonnes de beurre de karité et d'huile de graines noires pour que ses cheveux restent forts, a ajouté le coiffeur. Pour les contours, j'ai utilisé beaucoup d'huile de graine noire, je mélangeais ça avec un peu de gel ou de pommade, puis je les lissais... en les laissant se recourber quand ils le voulaient, juste pour créer de l'authenticité. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia