Rihanna apporte son soutien aux manifestants soudanais

CoverMedia

6.7.2019 - 09:34

Clara Lionel FoundationâÄôs fourth annual Diamond Ball hosted by Issa Rae Held at Cipriani Wall Street Featuring: Rihanna Where: New York, New York, United States When: 14 Sep 2018 Credit: Derrick Salters/WENN.com
Source: Derrick Salters/WENN.com

Rihanna s'est exprimée en faveur des manifestants soudanais appelant à la fin du régime militaire dans ce pays d'Afrique orientale. Sur Instagram, elle s'est indignée des abus qu'ils ont subis de la part des autorités en place.

Rihanna a apporté son soutien aux manifestants soudanais qui demandent la fin du régime militaire dans le pays. Le Soudan est dans la tourmente depuis que des officiers de l'armée ont destitué le président Omar al-Bashir en avril, à la suite d'un soulèvement qui a mis fin à ses trois décennies au pouvoir.

Tout au long du mois de juin, des militants ont organisé des manifestations réclamant une transition vers un régime démocratique et civil, et Rihanna s'est exprimée sur la question, dimanche dernier, dans un post Instagram.

« Avec plus de manifestations prévues aujourd'hui, le 30 juin, j'envoie mon (emoji de cœur) et je prie pour la sécurité du peuple soudanais. Ils ont le droit d'élever la voix et d'exiger la paix, la justice et une transition vers un régime civil ».

Sept personnes ont trouvé la mort et plus de 180 manifestants ont été blessées à la suite de la répression des manifestations de ce dimanche, selon les médias officiels soudanais. Le 3 juin dernier, d'autres manifestations avaient déjà été sévèrement réprimées, causant la mort d'un grand nombre de personnes.

Demandant à ce que les chefs militaires soudanais soient traduits en justice, la popstar a ajouté : « Plus de 100 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées lors des manifestations du 3 juin. Les dirigeants militaires doivent être tenus pour responsables. Priez pour qu'il n'y ait plus d'homicides ni d'abus aujourd'hui. »

Rihanna avait déjà tenté de sensibiliser le public aux problèmes affectant le Soudan au début du mois dernier en informant ses fans des traitements effroyables prétendument infligés aux militants de l’opposition, dont certains été violés et forcés à boire de l’eau collectée dans les égouts.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia